JudoOmnisport

Mohamed El Mehdi Lili éliminé au premier tour

Grand Slam d'Antalya (3e et dernière journée)

Déception pour le judoka algérien, Mohamed El Mehdi Lili, éliminé dès le premier tour du tournoi international « Grand Slam d’Antalya » qui s’est tenu du 29 au 31 mars en Turquie. Malgré un combat acharné durant près de quatre minutes contre l’Ukrainien Yevheniy Balyeskyy dans la catégorie des plus de 100 kg, le médaillé d’or des derniers Jeux africains à Accra (Ghana) n’a pas pu prendre l’ascendant sur son adversaire. De son côté et dans la catégorie des moins de 63 kilos, sa compatriote Amina Belkadi a également rencontré une issue similaire. Exemptée du premier tour, elle a débuté son parcours directement au deuxième tour, mais a finalement été vaincue par la Sud-coréenne Kim Jisu.

Lili et Belkadi représentaient les seuls espoirs algériens dans ce tournoi prestigieux, crucial pour l’accumulation de points en vue d’une qualification olympique. Ce Grand Slam d’Antalya a rassemblé 628 judokas venant de 93 pays différents, représentant ainsi les cinq continents. La Turquie s’est distinguée en tant que pays le plus représenté avec 45 judokas engagés, tandis que certaines nations, comme l’Uruguay, n’ont aligné qu’un seul athlète.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page