Football Etranger

Youcef Atal exige le paiement de tous ses salaires

Il opte pour le chantage

L’international algérien Youcef Atal est prêt à rester six mois sans jouer en refusant de quitter l’OGC Nice. Une manière de pousser ses dirigeants à revoir leurs plans le concernant et l’inviter à négocier son départ. Le club, par la voix de son directeur général, Alain Ghisloff, avait confirmé vendredi dernier en conférence de presse que le joueur ne faisait plus partie des projets du club. « On va voir ce qui se passe dans les jours qui viennent », a-t-il dit avant de poursuivre : « Il reste quelques marchés encore ouverts. Pour le cas de Youcef, on va continuer de regarder ce qui va se passer ». La décision de ne pas le conserver est donc tranchée par le Gym, mais le latéral droit algérien ne l’entend pas de cette oreille et semble engager un bras de fer avec sa direction.

Alors qu’il espérait retrouver la compétition après avoir purgé sa double suspension que lui a été infligée par la Ligue et l’OGC Nice, Youcef Atal est déçu de ne pas pouvoir aller au bout de son contrat qui, pour rappel, expire en juin prochain. Durant cette période de mercato hivernal, plusieurs transferts étaient pourtant annoncés, des clubs espagnols, italiens, français, saoudiens et turcs s’étaient alignés pour conclure avec l’international algérien, mais aucun n’a abouti. Même Trabzonspor qui a longuement insisté n’a pas réussi à le recruter. L’ancien joueur du Paradou compte rester jusqu’au bout de son contrat, soit six autres mois qu’il compte honorer en sachant qu’il ne va pas pouvoir jouer. Il a informé ses dirigeants que s’ils veulent se séparer de lui alors ils sont sommés de lui payer tous ses salaires. Atal serait prêt à rester six mois sans jouer pour percevoir toutes ses mensualités.

D. A.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page