Uncategorized

Rolex 24 : Victoire et doublé pour Acura

L’écurie américaine Meyer Shank Racing a remporté sa deuxième victoire consécutive aux Rolex 24 de Daytona avec son Acura ARX-06 pilotée par l’équipage Tom Blomqvist, Colin Braun, Helio Castroneves et Simon Pagenaud, réalisant un doublé pour la marque de prestige appartenant au constructeur japonais Honda. Blomqvist a franchi la ligne d’arrivée avec 4,1 secondes d’avance sur l’ARX-06 Wayne Taylor Racing n°10 de Filipe Albuquerque, Ricky Taylor, Brendon Hartley et Louis Deletraz. La 61e édition de la classique d’endurance de Floride, ponctuée de 14 avertissements, s’est achevée sur un suspense intense. Après une longue période de drapeau vert dans la matinée, une série de jaunes sur tout le circuit a permis aux quatre premières voitures, les deux Acura et la paire de Cadillac V-LMDh de Chip Ganassi Racing, d’être séparées par une poignée de secondes dans les derniers instants. Les drapeaux jaunes ont permis à l’Acura WTR, qui avait perdu trois tours dans la nuit pour remplacer un support de remplissage d’huile, de revenir sur le tour de tête, et Albuquerque a pu dépasser les deux Cadillacs Ganassi pour passer de la quatrième à la deuxième place.

Derrière Acura, les Cadillacs

Cependant, Blomqvist était inarrêtable au volant de l’Acura MSR après avoir pris le contrôle de la course pendant les 90 dernières minutes, survivant à trois redémarrages maintenant son avance intacte pour offrir un deuxième triomphe consécutif aux 24 Heures de Daytona pour l’équipe Meyer Shank, et un troisième consécutif pour le pilote brésilien Helio de Castroneves. Les deux Cadillacs CGR n’ont pas pu suivre le rythme de leurs rivales Acura dans les moments importants, mais elles se sont engagées dans une bataille passionnée pour la troisième place. Finalement, c’est la voiture IMSA n°01 de Sébastien Bourdais, Renger van der Zande et Scott Dixon qui est montée sur la dernière marche du podium, suivie de la voiture n°02 de Richard Westbrook, Alex Lynn et Earl Bamber qui participera au FIA WEC cette saison. Action Express Racing était cinquième avec sa Cadillac pilotée par Pipo Derani, Alexander Sims et Jack Aitken, débutant en IMSA, mais avec 12 tours de retard sur les leaders en raison de problèmes de boîte de vitesses pendant la nuit. BMW a placé la meilleure de ses nouvelles M Hybrid V8 en sixième position, avec trois tours de retard. La voiture n°24 partagée par Augusto Farfus, Philipp Eng, Marco Wittmann et Colton Herta avait déjà quitté le tour de tête lorsqu’elle a été touchée par des problèmes d’hybridation dans la matinée, puis a perdu encore du terrain en raison d’un changement de freins. La BMW sœur n°25 de Connor de Philippi, Nick Yelloly, Sheldon van der Linde et Herta a été le premier pilote GTP à rencontrer des problèmes dans l’heure d’ouverture, qui ont nécessité un changement de MGU pour les résoudre. La voiture a finalement terminé avec 131 tours de retard.

Porsche manque de fiabilité

Alors que BMW n’avait pas le rythme pour se battre pour la victoire, Porsche était bien dans le coup avec ses deux nouvelles 963 jusqu’à ce que les deux voitures rencontrent des problèmes techniques. La voiture n°7 de Matt Campbell, Felipe Nasr et Michael Christensen est la première à perdre le rythme. Elle perd 35 tours à cause d’un changement de batterie. La voiture sœur n°6 de Nick Tandy, Mathieu Jaminet et Dane Cameron était bien dans la course jusqu’à ce que Tandy fasse un tête-à-queue le matin. Les périodes d’avertissement suivantes ont permis au Britannique de revenir à un tour des leaders lorsque la voiture a expiré dans un nuage de fumée. Tandy a ramené la voiture aux stands à l’électricité, mais la voiture n’est pas réapparue et a finalement été classée 83 tours derrière.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page