Football Algérien

Penalty non sifflé, Iwuala non expulsé Hadj Redjem très en colère après l’arbitre Benyahia

C’est un président très en colère qui a quitté avant-hier soir le stade du 5-Juillet. Refusant d’émettre le moindre avis, Hakim Hadj Redjem avait le visage défait. Il faut dire que le Mouloudia d’Alger a encore une fois été lésé par l’arbitrage. Deux décisions auraient pu changer la physionomie de la partie. Il y avait l’agression d’Iwuala sur Mesmoudi et Benkhemassa qui méritait le carton rouge. Et que dire du penalty non sifflé par l’arbitre Benyahia dans les arrêts de jeu alors que Fatah Allah Tahar a été fauché par Miloud Rebiaï dans la surface de vérité. Mieux encore, le referee a décidé de brandir un carton jaune à Tahar pour simulation. C’était le comble de l’ironie devant des milliers de Chnaoua médusés face à ce nouveau scandale arbitral. Cette décision lourde de conséquence empêche le Mouloudia d’Alger devenir à deux points de la Ligue des champions.

N.L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page