Omnisport

NASCAR : Daytona 500, une des plus grandes courses du monde

Elle se déroule dans la région de Daytona Beach, et c’est l’épreuve que tous les pilotes de la NASCAR veulent remporter. Elle s’appelle Daytona 500, et elle marque le lancement de la très longue saison de la ligue majeure du stock-car américain. Elle se déroule ce dimanche soir et elle porte en elle chaque année des surprises, avec une compétition ouverte où chacun peut remporter une victoire inattendue. Michael McDowell et Austin Cindric ont un point en commun soit celui d’y avoir remporté, non sans surprise, leur première (et seule) victoire en Coupe NASCAR, en 2021 et 2022 respectivement. Dans leur foulée, il se peut que l’édition 2023 des 500 miles de Daytona soit le terrain d’émergence d’un challenger mais le nombre des pilotes expérimentés qui sont engagés cette saison laisse les analystes croire à une victoire d’un des pilotes vétérans qui attendrait depuis longtemps son heure pour remporter cette course mythique. La victoire dans le Daytona 500 s’est souvent jouée dans les tous derniers mètres, et souvent cette course donnait lieu à des crashs spectaculaires qui font le tri dans le peloton et influencent le résultat final. Parfois ces crashs se terminent en drame où des pilotes perdent la vie, comme cela arrive hélas encore souvent dans les courses automobiles nord-américaines, notamment sur les circuits ovales. Pour rappel, Dale Earnhardt Sr., grande légende de la NASCAR et star populaire adulée aux États-Unis, a perdu la vie à 49 ans après une sortie de route lors du dernier tour du Daytona 500 en février 2001. Cet accident a marqué l’histoire de la NASCAR autant que l’accident d’Ayrton Senna avait marqué celle de la F1. Mais la NASCAR reste et demeure cette catégorie appréciée du plus grand public aux USA, et même dans le reste du monde. Elle offre au sport automobile ses moments les plus mémorables ainsi que ses plus grandes stars à l’image des pilotes Jeff Gordon, Richard Petty, ou encore Rusty Wallace. Des pilotes de F1 qui se sont expatriés aux Etats-Unis en IndyCar se sont également essayés à la NASCAR à l’exemple de Juan Pablo Montoya, Jacques Villeneuve ou encore dernièrement Kimi Räikkönen, mais contrairement à l’IndyCar où des pilotes non américains trustent les victoires et les titres depuis plusieurs années, la NASCAR demeure la chasse gardée des pilotes américains, et cela est bien parti pour durer encore longtemps.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page