Football Etranger

Montpellier temporise, l’ASSE attend patiemment Delort

La presse française a confirmé récemment que les clubs français de Saint-Etienne et de Lens n’ont pas perdu l’espoir de recruter l’international algérien Andy Delort, compte tenu du retard de la direction de Montpellier à finaliser l’accord. Selon les mêmes médias, même si l’attaquant des Verts donnait la priorité au retour dans son ancien club, Montpellier, l’attaquant commence à s’impatienter face à incapacité du club héraultais à payer l’indemnité de transfert au club qatari, Umm Salal. Pour rappel, si Delort a été libéré, il reste officiellement sous contrat jusqu’en juin 2025 et l’indemnité de transfert serait de 2 millions d’euros. « J’attends d’avoir la vérité », a d’ailleurs confié Nicollin sur ce sujet. Les mêmes sources, citant le journal « Midi Libre », soulignent que Montpellier est toujours paralysé sur le mercato, « dans une saison gelée pour cause de droits de diffusion télévisés inconnus, Montpellier n’a pas encore avancé sur les deux priorités de la contractualisation : un milieu défensif et un attaquant », ajoutant que l’international algérien commence à perdre espoir, d’autant plus que l’équipe entamera la préparation estivale en prévision de la nouvelle saison, à partir du 2 juillet prochain. Sans club depuis six mois, Delort aura donc besoin de beaucoup de temps et d’une préparation intensive pour retrouver sa forme physique initiale. Le même journal explique que le directeur sportif du club stéphanois Loïc Perrin appelle régulièrement Andy Delort et lui fait part de l’intérêt de l’équipe pour ses services, précisant que la direction de Lens lorgne également sur le transfert du joueur algérien.

Djamel ABED

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page