Football Algérien

Le Mouloudia risque de perdre Bayazid, Benkhemassa et Tahar

MCA : En prévision de la prochaine rencontre contre le MCEB

On dit bien qu’un malheur ne vient jamais seul. Ce proverbe sied parfaitement à la situation actuelle du vieux club algérois qui vient d’essuyer sa première défaite de la saison en terre constantinoise. Mais en plus d’avoir chuté au stade Benabdelmalek, les Mouloudéens risquent de perdre trois cadres de l’équipe qui seront absents lors du prochain rendez-vous de L1 face au MCEB qui se tiendra le samedi 30 septembre à Dar El-Beida.

En effet, l’infirmerie du club compte déjà un patient de luxe en la personne de Sofiane Bayazid qui a été contraint de céder sa place suite à une blessure contractée au genou qui devrait le contraindre à déclarer forfait face au MCEB. Deux autres cadres pourraient manquer la semaine prochaine à l’appel pour une raison différente. Il s’agit de Mohamed Benkhemassa et Fatah Allah Tahar qui ont reçu chacun un carton jaune pour contestation. L’absence de Bayazid, de Benkhemasa et de Tahar face à El-Bayadh aura forcément un impact négatif sur l’équipe même si Beaumelle dispose de solutions palliatives.

Bayazid sera fixé sur la durée de son indisponibilité
Souffrant d’une blessure au genou, Sofiane Bayazid devra passer dans les prochaines heures une échographie qui déterminera la durée de son indisponibilité qui pourrait être de deux semaines ou même plus.

La défense algéroise dans l’œil du cyclone
Il faut dire toutefois que la charnière centrale mouloudéenne n’était pas au rendez-vous avant-hier face au CSC. Après le but signé Youcef Belaïli, l’équipe algéroise à trop reculé au point d’imposer à Ayoub Abdellaoui un jeu direct au lieu de sortir la sphère proprement. Subissant les assauts des Constantinois, la défense mouloudéenne n’a pas été exempte de tout reproche.

Très vite dépassé par les événements, l’axe central à commis plusieurs erreurs de marquage qui ont permis dans un premier temps à Zaâlani d’égaliser de la tête sur une balle arrêtée avant que Dib ne signe le but victorieux sur penalty. Ayoub Ghezala cristallise toutes les attentions après avoir livré une prestation assez faible qui remet en question le choix de Beaumelle de l’avoir préféré mis à Djamel Benlamri. Les deux arrières latéraux que sont Hamza Mouali et Réda Helaïmia étaient très souvent pris de vitesse. Habituellement, le maillon fort de l’équipe mouloudéenne, l’arrière-garde est désormais dans l’œil du cyclone. Il ne fait aucun doute que lors de la prochaine journée, il devrait y avoir quelques changements au niveau de cette défense avec probablement le retour de Kamel Hamidi et les grands débuts de Djamel Benlamri.

N.L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page