Equipe Nationale FootballFootball Algérien

« La CAN ? J’y pense, mais je me concentre sur mon club »

Ismael Bennacer envoie un message clair :

Alors que son retour à la compétition était annoncé pour le 17 décembre face à Monza, le milieu de terrain algérien Ismael Bennacer est finalement apparu deux semaines avant la date fixée. C’est un exploit qui en dit long sur sa détermination et sa volonté de reprendre le chemin des stades, et notamment de la sélection nationale.

L’ancien joueur d’Empoli a toujours déclaré sa flamme à l’équipe nationale et son objectif de disputer la prochaine compétition continentale, alors qu’il sortait d’une lourde intervention chirurgicale. Il a cependant surpassé toutes les épreuves et n’est plus qu’à attendre la décision de son coach national Djamel Belmadi.
C’est un secret de polichinelle, Bennacer sera incontestablement retenu dans l’effectif des Verts pour la CAN, car Belmadi ne pourra pas se passer d’un élément aussi important et ambitieux. « Je préférerais gagner la prochaine Coupe d’Afrique plutôt que d’atteindre les demi-finales de la Coupe du monde 2026 », a d’emblée balancé l’ancien capitaine de la réserve d’Arsenal. A la question de savoir s’il pense déjà à la CAN, le milieu de terrain algérien a répondu qu’opportunément, il se consacre à son club. « Pour l’instant, je me concentre sur mon retour à la compétition et à mon équipe. Je vais aller progressivement sans brûler les étapes. Concernant ma participation à la prochaine Coupe d’Afrique des nations, je souhaite, bien évidemment, y prendre part, car c’est un tournoi important », a dit prudemment Bennacer.

« Belmadi a beaucoup apporté à la sélection »
Hormis quelques sceptiques qui ne se lassent pas de dénigrer les performances de Djamel Belmadi, tous les spécialistes, anciens joueurs nationaux et étrangers, et particulièrement les internationaux actuels, sont unanimes à dire que depuis l’arrivée de Djamel Belmadi, la sélection nationale a connu une autre dimension. « Travailler sous les ordres de Djamel Belmadi est un honneur pour moi, car c’est un bon coach avec lequel j’ai appris beaucoup de choses », et d’enchaîner : « Je communique constamment avec lui. C’est un coach qui a métamorphosé l’équipe nationale en s’appuyant sur sa propre philosophie sur et en dehors du terrain. En dépit de nombreuses difficultés, il a néanmoins su amener cette nouvelle génération à réaliser de grosses performances », a-t-il déclaré.

« On ira pour le sacre final »
En joueur ambitieux, Ismael Bennacer sait parfaitement que cette épreuve continentale n’est jamais facile à disputer, car outre l’aspect sportif, des facteurs extra-sportifs ont toujours fait la différence. Mais conscient du potentiel de la sélection nationale, et l’expérience acquise lors des deux derniers tournois, Bennacer croit en cette équipe algérienne. « La sélection nationale a beaucoup d’atouts devant lui permettre de croire en ses chances de remporter la prochaine Coupe d’Afrique. Et d’enchaîner : « On a un bon groupe à la CAN, l’objectif est le même et d’ailleurs pas que pour cette compétition mais toutes les autres à venir, on veut la gagner et rien d’autre. Le premier match sera le plus important car si on ne joue pas pour gagner, il ne faut pas y aller, sachant que la mission ne sera pas de tout repos avec la présence de grandes équipes. Mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour aller le plus loin possible, voire remporter le titre », a indiqué Bennacer avant d’ajouter : « L’entraîneur Djamel Belmadi a déclaré que c’était un grand défi ».

Djamel ABED

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page