MOTOSPORTS

F1 : Wolff craint le désordre si Massa remporte son procès

Massa a entamé une action en justice contre la FIA et la FOM en raison de leur gestion de l’enquête sur la controverse du « Crashgate » lors du Grand Prix de Singapour en 2008. Le Brésilien estime qu’il y a eu un complot qui a empêché l’affaire du Crashgate d’être examinée avant que le titre mondial ne soit attribué, la FIA ayant pris connaissance de l’affaire lors de la finale de la saison 2008 au Brésil. L’équipe juridique de Massa attend actuellement une réponse de la FIA et de la FOM à des questions qu’elle a posées sur les évènements de 2008 avant de réfléchir à ses prochaines étapes.

Le patron de l’écurie Mercedes, Toto Wolff suit de près les développements de cette affaire, car tout succès devant un tribunal civil pourrait créer un précédent pour une action éventuelle de son équipe lors de la finale du championnat de 2021 à Abu Dhabi. Cependant, il se montre sceptique quant au retour du titre à Massa. Il doute même qu’un dossier recevable puisse être présenté par les avocats du pilote brésilien. Selon lui, il y a des règlements sportifs clairs auxquels tout le monde adhère. Il pense même que si tout le monde devait porter leurs griefs sportifs devant les tribunaux, le sport serait en désordre. Il ajoute que dans tous les championnats, il y a tellement de choses qui ont une influence sur le fait de gagner ou de perdre que tout peut faire l’objet d’une procédure judiciaire et par conséquent le cas de la saison 2008 n’est pas une exception qui se trouverait confortée par un dossier particulièrement défendable.

Les commentaires de Wolff qui convergent avec ceux d’Helmut Marko, conseiller en sport automobile de Red Bull, n’ébranlent pas Felipe Massa pour qui les critiques confirment le bien-fondé de sa cause. Pour le Brésilien, si sa démarche suscite tant d’émois, c’est que l’affaire en soi ne manque pas d’importance. Il réitère le fait de ne chercher que la justice, et l’aboutissement de son rêve d’enfance, un titre pour toute une nation, pour les Brésiliens et pour les tifosi également. Il s’agirait de sa lutte et de celle de sa famille, pour lesquelles il dit avoir mobilisé les meilleurs professionnels du monde à leurs côtés. L’équipe juridique de Massa espère que la vérité sur l’enquête de 2008 éclatera, et il espère que la FIA et la FOM seront disposées à aider, surtout que la ces deux entités d’aujourd’hui sont différentes de celles de 2008 et ayant une chance inespérée de le prouver en réparant les erreurs du passé, dans l’intérêt du sport.

Djaffar KHODJA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page