Football Etranger

En Côte-d’Ivoire les stades sont prêts

La mission d’inspection de la Côte d’Ivoire sur les chantiers de la CAN 2023 s’est achevée vendredi. Au détour d’une conférence de presse, Veron Mosengo-Omba, le Secrétaire Général de la CAF, s’est montré très satisfait de l’évolution des travaux. Même s’il reste encore des travaux de finition, les infrastructures sont déjà de classe mondiale, a-t-il assuré.

Pendant une semaine, la mission d’inspection de la CAF a parcouru les cinq villes qui accueillent la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Il s’agit d’Abidjan, de Bouaké, de Korhogo, de Yamoussoukro et de San Pedro. Avec Veron Mosengo-Omba en tête, ils ont visité les infrastructures devant abriter la compétition en 2024. Des progrès remarquables ont été soulignés sur l’ensemble des infrastructures sportives, hôtelières et sanitaires. Le Secrétaire Général de la CAF a été bluffé par la qualité des infrastructures, en dépit des travaux de finition encore en cours avant la livraison des chantiers.

« Les infrastructures que je viens de visiter s’annoncent dignes de la Coupe du Monde de la FIFA. Elles seront de classe Coupe du Monde. Par rapport à ma précédente visite il y à 12 mois, les travaux ont bien avancé : sur les 6 stades attendus, 3 sont prêts (Ebimpé, Bouaké et Yamoussoukro). Pour les 3 autres stades (Houphouët-Boigny, San Pedro et Korhogo), il reste des travaux de finition exigés pour répondre au cahier des charges de la CAF. Ils prendront du temps mais nous sommes convaincus qu’à la fin juin 2023, ces trois stades pourront être homologués par nos services pour être utilisés pour des compétitions CAF ou FIFA », indique Mosengo-Omba.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page