Football Etranger

Deux clubs sont prêts à l’engager cet été – Belaïli en route vers la Turquie ?

En fin de contrat avec l’AC Ajaccio, club relégué en Ligue 2 française de football, l’ailier international algérien Youcef Belaïli pourrait rester en Europe et rejoindre le championnat turc, selon des informations du site spécialisé Rivalité.dz. «Le désormais ancien joueur de L’AC Ajaccio serait en partance en Turquie ou deux clubs sont prêts à l’engager cet été. Notre source s’est abstenue de divulguer les noms des clubs et préfère d’abord attendre la réalisation de cette transaction avant d’affirmer quoi que ce soit », précise la même source. Ayant rejoint l’AC Ajaccio en octobre 2022 en tant que « joker », après une mauvaise expérience avec le Stade Brestois 29, Belaïli (31 ans) est entré en conflit avec le club corse après son retour de l’équipe nationale, lors de la dernière fenêtre internationale de mars.

L’enfant d’Oran avait mis 48 heures de retard pour rejoindre son équipe, préférant prolonger son séjour à Oran pour soigner sa blessure aux adducteurs. Dans un signe d’apaisement, les dirigeants ajacciens avaient alors affirmé a posteriori être au courant et lui avoir donné leur accord. Contre toute attente, Belaïli était réapparu à l’entraînement, le 5 avril. Puis sur les terrains donc, après avoir raté les trois précédents matchs de l’ACA, avant de disparaître de nouveau en quittant Ajaccio le 25 avril dernier pour ne plus revenir.

En 17 apparitions cette saison avec Ajaccio, Belaïli qui percevait le salaire le plus élevé de l’effectif corse (35 000 euros brut mensuels), a marqué 6 buts et délivré 3 passes décisives.
Loin de la compétition depuis le 23 avril dernier, Belaïli n’a pas été convoqué pour les deux prochains matchs de l’équipe nationale : dimanche face à l’Ouganda au stade Japoma à Douala (Cameroun), dans le cadre de la 5e journée (Gr.F) des qualifications de la CAN-2023 (reportée à 2024), et le mardi 20 juin en amical face à la Tunisie au stade 19-Mai 1956 d’Annaba.
« Belaïli est hors club, hors compétition, il n’y a pas de débat. Quand on l’a sélectionné en 2018, personne ne parlait de lui, ni sur un plateau ni nulle part. Personne n’arrivera à créer de flou entre lui et moi », a indiqué Belmadi, interrogé sur l’absence de Belaïli de la liste des joueurs convoqués pour ces deux matchs.

Mohamed. M

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page