Omnisport

Championnat d’Algérie de Super Division Messieurs – 3e phase des play-offs, à Oran Bonne entrée en matière du WO Boufarik et l’USM Alger

Le coup d’envoi du tournoi play-offs des AS de la Super Division Messieurs, dans sa 3e phase, a été donné jeudi denier au Palais des sports Hammou-Boutlelis d’Oran.

Les quatre meilleures formations nationales qui devaient y en découdre ont d’emblée affiché leur détermination à tout faire pour s’octroyer le trophée de champion d’Algérie. Le premier match a mis aux prises le MCA et son homologue l’USMA. Donné favori, après avoir pris la tête de la précédente phase, le Mouloudia d’Alger a rencontré des difficultés face aux Usmistes, encadrés par Hachemi et menés par l’excellent Messaoudi. Malgré les consignes de son entraîneur et la détermination de Belhkodja et Belhadj, le MCA a dû finalement s’incliner sur un score de 65 à 68. Ne cacha nt pas sa déception, l’entraîneur mouloudéen Sofiane Boulahia, qui avait été contraint de coacher à partir des tribunes en raison d’une suspension, a reconnu que son équipe avait été totalement à côté de la plaque et n’avait rien fait pour se reprendre, tout en félicitant l’USMA pour son succès jugé mérité. Le coach de l’USMA, Réda Hachemi, quand à lui, estime que cette victoire est celle de la détermination de ses joueurs qui, estime-t-il, auront leur mot à dire dans la suite du tournoi.

La deuxième rencontre de la journée, qui a opposé le WOB et le NB Staouéli, a été riche en couleurs et pleine de suspense et de rebondissements. En effet, après un 1er et 2e Q/T sereins, le suspense a fini par prendre le dessus, faisant que certains esprits se sont échauffés. Les gars de Boufarik, poussés par une forte galerie qui n’avait pas hésité à fare le déplacement à Oran, ont poussé à fond leur équipe favorite. A la fin du 4e Q/T, le match à failli dégénérer, en raison d’une forte excitation dans les deux camps. La rencontre a été arrêtée à 4’ de la fin, permettant ainsi au service d’ordre d’intervenir. Et il a fallu la sagesse de certaines personnes et des membres de la Ligue d’Oran pour que le calme revienne et que le match aille à son terme. Score final : 71-67 en faveur du WO Boufarik, qui a ainsi réussi une bonne entrée en matière dans cette phase finale, donnant du coup l’impression de s’acheminer tout droit vers le sacre final. Le coach du WOB, Yahia Mohamed, visiblement heureux d’avoir réussi à franchir l’accueil de Staouéli, a insisté pour dire que équipe n’était pas venue à Oran pour rien, mais bien pour jouer toutes ses cartes afin de remporter le titre national.

Arab Kamel Aït Kaci, coach de Staouéli, estime quant à lui que le manque de concentration a joué un mauvais tour à ses joueurs, notamment au dernier Q/T. Mais il ne désespère pas de voir ses poulains se reprendre lors de leur deuxième match, face à l’USMA. Le WO Boufarik devait rencontrer également hier, pour sa deuxième rencontre, le MCA. Un match très attendu et plein de promesses. Nous reviendrons prochainement sur la clôture de cette 3e phase finale des play-offs du Championnat d’Algérie de Super Division Messieurs de la balle au panier.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page