Omnisport

Rabah Bouarifi, président de la FABB :

« Notre Fédération a opté depuis un certain temps pour le déroulement de cette 3e phase finale des play-offs à Oran, afin d’éviter de concentrer à chaque fois les compétitions finales à Alger et donner une chance à d’autres wilayas de les organiser. Tout le monde sait aujourd’hui qu’au niveau de l’Ouest le sport en général est en régression, notamment le basket-ball. Je le dis, la pratique sportive est confrontée à des problèmes au niveau d’Oran du fait de saboteurs, qui nuisent énormément au sport. C’est l’une des raisons de la délocalisation de ce play-off final au Palais des sports Hamou-Bourlelis d’Oran, pour inciter tous les concernés par la pratique sportive à bouger afin de la relancer. On a voulu aussi envoyer un message aux autorités locales pour leur dire que le sport, ce n’est pas uniquement le football. Comme vous le constatez, le Palais des sports d’Oran a été totalement investi par les supporters venus d’Alger soutenir leur équipe et des amoureux de cette discipline sportive. J’espère que cette fête du basket-ball va motiver tous les gens du sport à Oran et leur faire prendre conscience de la nécessité d’œuvrer pour la relance de la pratique sportive dans l’ouest du pays. Aujourd’hui, je suis heureux de constater que des équipes se reprennent à l’ouest, comme le retour de Beni Saf, l’accession de Tlemcen et du COBB Oran qui revient avec sa politique de formation. Je n’omettrai pas d’évoquer aussi le développement du basket-ball féminin, en voie de relance et qui a besoin d’être boosté. S’agissant de cette 1re journée des play-offs, je suis heureux d’assister à des matchs relevés et très énergiques, avec une ambiance des grands jours au Palais des sports Hamou-Boutlelid d’Oran. Le suspense reste intact pour le sacre final ».

S.B.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page