Football Algérien

Après avoir été suspendu pour deux ans par la LFP

La FAF annule la sanction de Zerouati

Suspendu pour deux ans fermes par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), le président de la JS Saoura (Ligue 1 algérienne de football) Mohamed Zerouati a vu cette sanction annulée par la commission de recours de la Fédération algérienne (FAF). Le patron de la formation phare de Béchar a assisté lundi aux travaux de l’assemblée générale ordinaire (AGO), tenue au Cercle national de l’armée (CNA) à Beni Messous.

Le 12 juin dernier, le patron de la FAF a écopé de deux ans de suspension ferme pour « outrage et atteinte à l’honneur et à la considération de la LFP et leurs membres et structures, violation de l’obligation de réserve, diffusion de correspondances officielles d’une instance sportive ». Le premier responsable de la JSS a été interdit « d’exercer toute fonction et/ou activité en relation avec le football (administrative, sportive et de représentation du club) à compter du 12 juin 2023 ».

Cette sanction avait été prise suite aux déclarations fracassantes tenues par Zerouati au cours d’une conférence de presse organisée le 23 mai dernier au siège du club à Béchar, où il a dénoncé la « hogra » dont a été victime son équipe, contrainte de recevoir en demi-finale le futur vainqueur de l’épreuve l’ASO Chlef, au stade Miloud-Hadefi d’Oran (défaite 3-1) au lieu de Béchar. Il n’avait pas hésité à tirer à boulets rouges sur le président de la LFP Abdelkrim Medouar.

Pour rappel, Mohamed Zerouati, avait écopé en janvier 2022 d’une année de suspension, dont six mois avec sursis, pour ses comportements envers les officiels du match, lors de la rencontre du 2 janvier 2022 entre la JSS et le MCA en championnat.

Mohamed. M

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page