Football Algérien

Zemiti dédie la victoire à Benchikha

Farid Zemiti a réussi la transition. Désigné à la tête de la barre technique de l’équipe, pour assurer l’intérim, suite à la démission d’Abdelhak Benchikha, l’ancien adjoint a trouvé la bonne formule pour permettre à la machine usmiste, non de se remettre en marche, mais de carburer à plein régime. En effet, les changements opérés sur l’équipe type, tout comme le coaching pendant le match se sont avérés une totale réussite. Zemiti a effectué pas moins de cinq changements, sur le onze ayant disputé le dernier match, en misant notamment sur Soufi dans le poste de gardien de but à la place de l’international Benbot, retenu avec les Verts, le défenseur Chirani sur le côté gauche à la place de Lamara, relégué sur le banc des remplaçants, avec aussi l’incorporation de Belkacemi en pointe de l’attaque, en l’absence du Botswanais Tumissang. Mais c’est, surtout, sa décision de lancer Aït El Hadj, un joueur complètement abandonné par Benchikha, pour remplacer Bousseliou à la 20e minute qui a permis à Zemiti de tirer son épingle du jeu, et à l’équipe usmiste de faire la différence dans ce match. « On s’attendait à un match difficile contre un adversaire en confiance qui a enchaîné trois victoires consécutives. Je retiens surtout l’envie, et la combativité dont ont fait preuve nos joueurs. Ils ont fait l’effort nécessaire pour gagner, après quatre matches sans le moindre succès. Je tiens à les féliciter. Cette victoire va libérer les joueurs. Je la dédie à l’entraîneur Abdelhak Benchikha, pour l’énorme travail qu’il a fait ici », a commenté Zemiti, ce premier succès de la saison des Rouge et Noir.

K K E

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page