Omnisport

World Rowing toujours dans l’attente

World Rowing pousse ses murs. Réunie en congrès annuel lundi 11 septembre à Belgrade (Serbie), au lendemain des championnats du monde, l’instance mondiale de l’aviron a fait entrer deux nouveaux pays membres. Le sultanat d’Oman et la Papouasie-Nouvelle-Guinée sont officiellement affiliés à World Rowing, qui compte désormais 159 fédérations nationales membres. La Fédération asiatique d’aviron a également été reconnue par le congrès comme nouvelle confédération continentale. Autre temps fort : un message vidéo de Thomas Bach, présenté en ouverture des travaux, où le président du CIO a répété l’importance de l’aviron dans le mouvement olympique. Le congrès de Belgrade aurait pu célébrer l’entrée de l’aviron de mer aux Jeux de Los Angeles 2028, mais le report de la décision de la commission exécutive sur le programme sportif de l’événement olympique en Californie a contraint Jean-Christophe Rolland, le président de l’instance, à continuer à évoquer la question au conditionnel. Le dirigeant français l’a répété devant le congrès : « Un pas historique serait effectué par notre sport si la décision d’inclure l’aviron côtier au programme olympique devait être positive. Cela nous donnerait une immense responsabilité, celle d’être à la hauteur. Quelle que soit l’issue de la décision, nous sommes convaincus de l’énorme potentiel de la discipline. » En attendant une décision du CIO annoncée dans les prochaines semaines, World Rowing a lancé le vaste chantier de la refonte de son calendrier et de ses événements. Avec un objectif : garantir que les compétitions d’aviron restent pertinentes, attrayantes, durables et commercialement viables.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page