Omnisport

TENNIS – Tournée de la FAT dans l’Ouest du pays : 2 tournois internationaux Juniors en perspective à Oran

La Fédération algérienne de tennis (FAT) présidée par Nabil Chériak organise fin février courant et début mars deux tournois internationaux ITF Juniors, à l’Unité Tennis Habib-Khelil de Haï Salam d’Oran.

Par Sadek Belkheïr

Le premier tournoi est prévu à partir du 26 février, alors que le second est programmé le 4 mars, selon des informations fournies par le membre fédéral Hocine Soltani. Inscrits dans son programme, la FAT, qui déploie d’énormes efforts pour assurer une bonne participation dans ces deux rendez-vous internationaux, espère que les juniors algériens pourront gagner des points qui leur permettront d’accéder au classement mondial de leur catégorie d’âge, publié chaque lundi par la Fédération internationale de tennis (ITF).

Les classements modestes de nos juniors à l’ITF

Dans ce classement justement, nos juniors ne sont pas tellement nombreux, malheureusement. La semaine dernière, ils n’étaient que 3 garçons et 3 filles à y figurer à des rangs très modestes : 1954 Mohamed Chakib Laïham, 2474 Elyes Bekrar, 2802 Ouassim Benguergoura, 759 Maria Badache, 1316 Wissal Boudjemaoui et 1567 Farah Heddar.

Pour rappel, l’Unité Tennis « Habib-Khelil » de Haï Salam avait bénéficié d’importants travaux de réaménagement de ses différents équipements pour les Jeux méditerranéens d’Oran 2022. Cette Unité compte pas moins de douze courts, le principal d’entre eux ayant été doté d’une nouvelle tribune d’une capacité d’accueil de 500 places. Il faut savoir que depuis son élection à la tête de la FAT, Nabil Chériak ne cesse d’activer pour une bonne relance de la discipline à travers le pays. En effet, le président de l’instance fédérale, accompagné de son bureau exécutif, a effectué des tournées d’inspection à travers le pays, à commencer par Annaba où il a été reçu par le Wali, pour lui exposer la situation peu reluisante du tennis dans cette wilaya. Cette importante rencontre a permis aux représentants de l’instance fédérale d’évoquer plusieurs sujets, entre autres les infrastructures de la ville et les deux tournois internationaux Juniors prévus à Annaba au mois de juillet prochain. Le Wali s’est montré disponible pour accéder aux demandes de la FAT.

Poursuivant leur tournée, les membres du Bureau Fédéral ont inspecté les infrastructures de Jijel, Batna et Constantine.

Un club fermé à Skikda

A Skikda, les membres du BF se sont montrés inquiets à propos de la fermeture du Club de tennis de la ville. Nabil Chériak et son bureau exécutif ont rencontré le wali de Skikda afin de régler le problème de cette infrastructure, et ce en présence du directeur de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (DJSL) et le président de la Ligue de Tennis de cette wilaya. Le Wali a promis de faire le nécessaire pour la réouverture de l’Unité tennis. Et à la grande satisfaction des membres de la FAT, le maire de Skikda a été instruit pour la réhabilitation du Club de tennis et le lancement des travaux dans les meilleurs délais.

Poursuivant leur tournée, les membres du bureau exécutif de la FAT ont inspecté également les infrastructures de Chlef et Mostaganem.

L’étape d’Oran

S’agissant de l’étape d’Oran, la FAT a tenu la semaine passée, à l’hôtel Mobilum, la 19e réunion mensuelle de son Bureau Fédéral. En marge de cette réunion, les membres du BF ont inspecté l’Unité tennis Habib-Khelil de Haï Salam, pour la préparation des deux ITF juniors, qui doivent avoir lieu au sein de cette infrastructure vers la fin du mois en cours. Les membres du BF, accompagnés du président du directoire de la Ligue d’Oran, Djemaï Tedjini, et des responsables des clubs Noble Oran et Haï Salam, ont visité le club de l’ASPTT Oran et celui des Cheminots (ex-IRSHO) pour un constat des lieux : « Ce club des Cheminots d’Oran est complètement délabré et abandonné. Un véritable gâchis, alors que le tennis à Oran a un besoin urgent en infrastructures pour son développement. Notre objectif pour l’heure est de réussir les deux ITF Juniors d’Oran, donner une chance à nos jeunes joueurs et en même temps leur permettre de se frotter au haut niveau à l’international, afin qu’ils puissent améliorer leur classement et récolter des points ATP », nous dira Hocine Soltani.

A noter que le président de la FAT, Nabil Chériak, sera à Oran ce dimanche, pour y rencontrer le Wali et le DJSL afin de faire le point sur l’organisation des deux ITF Juniors de la ville d’El Bahia. Le président de la Commission ad hoc et réglementation de la FAT, Hocine Soltani, a tenu à nous faire part également de son inquiétude face à la régression du tennis au niveau des jeunes catégories : « Il faut se remettre au travail et multiplier les compétitions ou tournois car les capacités de nos jeunes ne cessent de régresser. Pour tout mettre en marche, le DTN Halim Azzi s’active fortement pour mettre le train sur rails. Je remercie tous ceux qui nous soutiennent dans l’organisation des deux ITF Juniors d’Oran et je fais appel à toute la famille du tennis pour se rassembler et se mobiliser pour le bien du tennis en général ».

Nous y reviendrons après la réunion du président de la FAT avec les autorités locales d’Oran.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page