Football Algérien

Suite à la victoire importante lors de la finale aller de la Coupe de la CAF – Benchikha prévient : «Rien n’est encore acquis»

L’USM Alger a décroché une victoire importante face aux Tanzaniens de Young Africans (2-1), en finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football, disputée dimanche après-midi au stade Benjamin-Mkapa de Dar Es Salam, un succès qui rapproche les « Rouge et Noir » de leur première consécration africaine.

Cette importante victoire arrachée avec les tripes en terre tanzanienne avantage fortement les capés de l’entraîneur Abdelhak Benchikha avant la manche retour qui aura lieu le samedi 3 juin au stade du 5-Juillet (20h00) où les supporters usmistes seront certainement présents en force au rendez-vous qui pourrait bien marquer l’histoire du club algérois. Dans une rencontre marquée par un grand engagement physique et une « bagarre » tactique entre les deux entraîneurs, les Tanzaniens ont tenté lors cette finale aller de presser haut mais ils se sont heurtés à un bloc usmiste très organisé au milieu de terrain et une défense impériale bien orchestrée par l’excellent capitaine d’équipe Zineddine Belaïd.  Après quelques tentatives de part et d’autres, Mahious a réussi à débloquer la situation pour les Usmistes sur un coup franc bien exécuté par Benzaza, l’attaquant usmiste ouvre le score de la tête (31′), un but qui a fait réagir les Tanzaniens, mais sans pour autant arriver à revenir au score lors de cette première mi-temps (0-1).

En deuxième période, l’USMA a préféré axer son jeu sur les contre-attaques afin de préserver son avantage au score, mais le représentant algérien sera surpris par l’égalisation des Tanzaniens à la 82e minute, grâce à leur redoutable attaquant Mayele, profitant d’un manque de concentration dans la défense usmiste. Mais la joie des supporters locaux présents en grand nombre n’a duré que deux petites minutes. En effet, Merili donnera l’avantage aux Usmistes sur une contre-attaque et un joli travail collectif entre Radouani, Orebonye et Bousseliou, ce dernier sert Merili qui se trouve seul face au portier et redonne l’avantage à l’USMA (84′). Les protégés de Benchikha gèrent intelligemment la suite du match en étant très costauds derrière, malgré les assauts des Tanzaniens. Malgré cette importante victoire acquise haut et fort en terre tanzanienne, l’entraîneur usmiste Abdelhak Benchikha a prévenu contre tout excès de confiance.

« Nous n’avons pas encore remporté le trophée, et je suis conscient de ce que j’avance. Les Young Africans n’auront rien à perdre lors de la seconde manche, qui sera une autre paire de manches et le match sera différent du premier. Nous devons rester concentrés, nous n’avons fait qu’un pas vers le titre », a réagi Benchikha à la presse à l’issue de la partie. « Je suis très content de ce résultat, pour nos supporters et pour l’Algérie. Nous avons réalisé une première période exemplaire de haut niveau, notamment sur le plan tactique. La deuxième mi-temps a été difficile devant un adversaire coriace, mais nous avons su la gérer après avoir marqué le deuxième but juste après l’égalisation ». Et d’enchaîner : « Les joueurs étaient bien en place, en fermant les espaces, la communication entre eux sur le terrain a été l’une des clés du succès ». Au cours de ce parcours d’un véritable futur champion, l’entraîneur Abdelhak Benchikha a misé sur un schéma tactique en4-1-4-1, avec une sentinelle. Depuis son installation à la tête du staff technique du club algérois, le coach usmiste a basé sa préparation sur l’aspect mental de ses jeunes joueurs qui composent l’effectif pour aller chercher le « Graal » des compétitions africaines.

« Dans ce genre de rencontres, l’aspect mental revêt une importance cruciale. Chacun d’entre nous est poussé par une volonté sincère de concrétiser nos objectifs, étant donné que cela a un impact sur le rayonnement et la renommée de notre club. Nous sommes tous motivés à créer un nouveau chapitre dans l’histoire de l’USMA, ce qui unit les joueurs, moi-même et l’ensemble du club autour d’une ambition partagée : remporter notre première victoire africaine », déclare l’entraîneur algérien. La finale « retour » se jouera le samedi 3 juin au stade olympique du 5-Juillet (20h00), et sera dirigée par l’arbitre mauritanien Beida Dahane, assisté de l’Angolais Jerson Emiliano dos Santos (1er assistant) et du Mozambicain Arsénio Chadreque Maringule (2e assistant).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page