MOTOSPORTS

Sprint avec Martín, Bagnaia enlève la pression : « Si je perds ce n’est pas un échec »

MotoGP - Grand Prix de Malaisie

Le champion du monde italien se prépare pour le Grand Prix de Malaisie et le défi contre son rival espagnol : « Peu de personnes ont remporté deux titres consécutifs. L’année dernière, il y avait plus de pression parce que Ducati n’avait pas remporté le titre depuis des années. Cette fois, il y a de la responsabilité, mais cela me motive. »

« Il y a peu de champions qui ont remporté deux titres mondiaux consécutifs, mais être battu ne serait pas synonyme d’échec », a déclaré Francesco Bagnaia au site MotoGP.com alors que le Championnat du monde de moto se prépare pour le Grand Prix de Malaisie. Pour Pecco et son rival Jorge Martín, c’est le moment de vérité, car à trois courses de la fin, la moindre erreur peut coûter cher : seulement 13 points les séparent au classement.

Cependant, Pecco est convaincu que cette année, ayant remporté le titre la saison précédente, la pression est moindre pour lui : « L’année dernière, la pression était plus élevée, Ducati n’avait pas remporté de titre depuis 15 ans », a déclaré le leader de la catégorie MotoGP, actuel champion en titre. « Je sentais le poids sur mes épaules. Cette saison est différente. Je ressens toujours beaucoup de responsabilité, mais d’une manière qui me motive énormément. Être la référence est quelque chose dont nous pouvons être fiers ».

Amayas LAAZIB

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page