Football Etranger

Sheffield United entourloupe Larouci

Sa situation n’a rien à voir avec ses prestations

C’est une histoire de mauvais goût que le club de Sheffield United est en train de faire vivre à l’international algérien, Yasser Larouci. Arrivé sous forme de prêt d’une année et avec une option d’achat en provenance de l’ESTAC, le latéral gauche n’a pas mis longtemps pour briller sous les couleurs de sa nouvelle équipe en Premier League. Mais les choses ont inexplicablement tourné en sa défaveur, et ce, depuis son retour de sélection, où il a honoré sa première convocation en prenant part à la rencontre amicale à Al-Aïn à Abu Dhabi face à l’Egypte en octobre dernier (0-0). Alors qu’il était titulaire à part entière avec son équipe, l’ancien joueur de Liverpool FC s’est retrouvé à cirer le banc de touche, ne bénéficiant cependant que de bribes de minutes en deux mois et demi.

Larouci a vu sa situation changer le 22 décembre dernier à l’occasion du match de son équipe contre Aston Villa, durant lequel, le natif d’El-Oued a réalisé une excellente performance. Et contre toute attente, le joueur algérien qui s’attendait à être reconduit dans le onze après avoir obtenu la meilleure note du match, a repris sa place sur le banc lors de la 19e journée face à Luton Town. Mais la vérité sur ce changement de statut de l’Algérien n’a rien à voir avec ses prestations ou à une autre raison liée à l’aspect technico-tactique, c’est le contrat du joueur qui pose problème au club. En effet, dans le contrat de prêt, il y a une clause qui fixe un certain nombre de matchs, si Larouci atteint le nombre requis, le club de Sheffield sera dans l’obligation de lever l’option d’achat, mais se sachant relégué en Championship la saison prochaine, le club, avec la complicité de son staff technique, a trouvé ce subterfuge pour se débarrasser du joueur et par ricochet, éviter d’assurer le salaire et les charges inhérentes de l’international algérien.

Djamel ABED

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page