Football Algérien

Pour recruter un attaquant étranger – Le Mouloudia s’active déjà

Malgré tous les efforts consentis par la direction du club pour mettre sur pied une équipe capable de lutter pour le titre, il faut reconnaître que les pensionnaires d’El-Achour se sont totalement loupés dans leur casting surtout au niveau de l’attaque. De l’aveu de Hakim Hadj Redjem, la ligne avant algéroise est loin de répondre à toutes les attentes.

Ni Merzougui, ni Oukil, ni Debbih, ni Haroun ne donnent satisfaction en passant par Mbaoma qui, lui, a été libéré au bout de quatre mois seulement au club. Le boss mouloudéen a dernièrement affirmé qu’il allait mettre le paquet pour recruter un attaquant étranger sans préciser s’il serait africain ou franco-algérien. Toujours est-il, l’homme fort du Doyen a pris ses devants en se mettant dès maintenant en mode prospection pour dénicher la perle rare. Cela fait plusieurs saisons que les différents présidents qui se sont succédé à la tête du MCA enchaînent les mauvais choix et les mauvaises options lorsqu’il s’agit de recruter un avant centre africain. A chaque fois, le club doit faire face à de nombreux flops avec des conséquences fâcheuses sur le plan financier. Le club doit à chaque fois sortir son chéquier pour indemniser le joueur libéré très souvent de manière unilatérale et ce n’est pas les exemples qui manquent pour étayer cette thèse du mauvais casting. Mais après plusieurs échecs, Hadj Redjem s’est rendu à l’évidence qu’il faudrait casser sa tirelire pour s’attacher les services d’un buteur racé de haut standing. Actuellement en mode repérage, le premier décideur du club devrait trancher concernant l’avenir de Joseph Esso qui est encore sous contrat avec le Doyen jusqu’en 2024.

Le MCA veut se défaire cet été de Joseph Esso

Fort d’un contrat FIFA qui expire le 1er avril 2024, la direction mouloudéenne ne cache plus son envie de se défaire de l’attaquant ghanéen. Il y a eu déjà deux tentatives de Hadj Redjem de céder son joueur lors du mercato hivernal mais en vain. Que ce soit l’option du prêt ou le transfert vers une équipe tunisienne, le Mouloudia s’est heurté au refus catégorique du Ghanéen qui exige de rejoindre un club qui lui offre les mêmes garanties financières. Cette fois-ci, Hadj Redjem n’aura d’autre choix que de se défaire d’Esso pour s’offrir le droit d’enrôler un attaquant de pointe africain. Rappelons que Joseph Esso, c’est 65 matchs sous le maillot Vert et Rouge pour 11 buts et 5 passes décisives. Mais ce qui irrite les supporters, c’est la saison actuelle du joueur jugée catastrophique puisqu’il n’affiche que 7 rencontres de L1 pour une seule banderille et une offrande au compteur. C’est bien faible pour l’attaquant ghanéen qui passe actuellement la majeure partie de son temps à l’infirmerie du club.

N.L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page