Athlétisme

Ligue de Diamant de Paris – Faith Kipyegon établit un nouveau record du monde au 5000 m, une semaine après celui du 1500 m

Faith Kipyegon, athlète kényane, réalise un exploit hors du commun en battant le record du monde du 5000 m lors de la rencontre de la Ligue de diamant de Paris. Une semaine seulement après avoir effacé le record du 1500 m, elle se positionne comme une véritable championne polyvalente.

Par M.B

En parcourant la distance en 14 min 05 sec 20, Kipyegon, âgée de 29 ans, améliore le temps précédent détenu par l’Éthiopienne Letesenbet Gidey (14:06.62 en 2020). Gidey, qui a également participé à la course, termine deuxième avec un temps de 14 min 07 sec 94. Partenaire d’entraînement d’Eliud Kipchoge, le roi du marathon, Kipyegon réalise l’exploit impressionnant de battre deux records mondiaux dans deux disciplines différentes en l’espace d’une semaine. Elle avait déjà réalisé un temps de 3 min 49 sec 11 lors du 1500 m à Florence, la semaine précédente. Double championne olympique et double championne du monde du 1500 m, Kipyegon a fait de cette distance sa spécialité depuis plusieurs années. Cependant, elle n’avait pas participé à une course de 5000 m depuis huit ans et son meilleur temps était de 14 min 31 sec 95. Après avoir franchi la ligne d’arrivée, la souriante athlète s’est effondrée et est restée assise pendant un certain temps pour récupérer. Elle a été portée par l’enthousiasme du public chaleureux du Stade Charléty, rempli à un an des Jeux olympiques de Paris, où les épreuves d’athlétisme se dérouleront au Stade de France. Grâce à l’aide des lièvres et de la technologie lumineuse « wavelight », qui indiquait le rythme du record sur le bord de la piste, Gidey et Kipyegon se sont élancées pour se disputer la victoire. Finalement, c’est Kipyegon qui a pris le dessus avec un dernier tour supersonique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page