BasketOmnisport

Le Qatar veut investir dans la NBA

Le fonds souverain du Qatar (QIA) cherche à acquérir une participation dans le groupe propriétaire des Washington Wizards, a confirmé jeudi un porte-parole de la NBA. L’accord proposé verrait la Qatar Investment Authority acquérir une participation minoritaire dans Monumental Sports & Entertainment, le groupe dirigé par Ted Leonsis qui possède la franchise NBA des Wizards, celle des Mystics en WNBA et les Washington Capitals en NHL, ce qui constituerait une première pour un fonds souverain dans des sports d’équipes professionnelles aux États-Unis.

Quel lien avec le PSG ?
QIA gère environ 420 milliards d’euros d’actif. Par l’intermédiaire de sa filiale QSI, il possède notamment 100% des parts du PSG. « Le conseil d’administration de la NBA examine actuellement un investissement potentiel de QIA dans Monumental Sports & Entertainment, la société mère des Washington Wizards, parmi d’autres propriétés sportives », a déclaré Mike Bass, porte-parole de la NBA, dans un communiqué. Le quotidien Washington Post a dévoilé que le fonds public qatari cherchait à acquérir une participation de 5% dans Monumental Sports & Entertainment.

Mike Bass a rappelé que la NBA avait modifié ses règles en novembre 2022 pour « autoriser les investissements passifs, sans contrôle et minoritaires dans les équipes de la NBA par des investisseurs institutionnels, y compris des fonds de dotation universitaires, des fonds de pension étrangers et nationaux, et des fonds souverains, sous réserve d’un ensemble de lignes directrices adoptées à ce moment-là ». « Tous ces investissements doivent être examinés par la ligue, approuvés par le conseil d’administration de la NBA et conformes à cette politique », a-t-il ajouté.

« Conformément à la politique (de la NBA), si elle est approuvée, QIA aura un investissement passif et minoritaire dans l’équipe, sans participer à ses opérations ou à ses prises de décision », a expliqué Mike Bass. Le site sportif The Athletic a cité une « source haut placée de la NHL » indiquant que la ligue n’avait jamais exclu l’investissement d’un fonds souverain. L’acquisition d’une participation dans une équipe nécessite l’approbation du conseil d’administration de la ligue de hockey nord-américaine, et, selon The Athletic, le comité exécutif du conseil a déjà approuvé la vente.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page