Football Algérien

La saison ratée des Kabyles !

JSK : Pour avoir assuré son maintien de justesse

Les Kabyles de la JSK ont terminé leur saison sur une défaite au stade 20-Août d’Alger, sur le score de 3 buts à 2 face au champion d’Algérie en titre, le CRB en l’occurrence. Avec ce résultat, la JSK termine la saison à la 14e place au classement général avec 39 points, juste devant le premier relégable, le RCA, qui accompagne le HBCL en Ligue 2 Mobilis.

Une saison complètement ratée pour les Jaune et Vert, qui ont enregistré l’une de leurs plus mauvaises performances depuis leur accession en première division. Et pourtant, la direction présidée par Yarichène avait mis le titre comme objectif en début de saison. Ayant terminé la phase-aller avec 12 points seulement, les coéquipiers de Mouaki ont évité le pire en assurant leur maintien en Ligue une à une journée de la fin du championnat. A noter que l’arrivée de Mobilis comme actionnaire majoritaire du club et le recrutement de Bouzidi à la barre technique ont permis à la JSK de revenir de très loin. Il faut ajouter à cela le rôle éminemment positif joué par les supporters qui ont soutenu leur équipe en toutes circonstances.

Donc une saison à jeter aux oubliettes pour le club le plus titré du pays et qui a fait que les supporters ont vécu un vrai cauchemar. Des leçons sont donc à tirer de cet énorme raté et un changement radical s’impose sur tous les plans. En somme, la JSK a réalisé une saison catastrophique en ratant tous les objectifs tracés et en évitant de justesse la relégation. Et au vu de tout ce qu’a vécu le club tout au long de la saison, il faut reconnaître que le fait d’avoir réussi à réaliser le maintien reste déjà un véritable exploit.

Pas de compétition africaine
Alors que le club kabyle avait pris l’habitude de jouer les coupes africaines ces 4 dernières saisons, ce ne sera pas le cas pour la saison prochaine. En effet, les Canaris devront se contenter de jouer le championnat et la coupe d’Algérie, après leur parcours catastrophique. Les supporters auraient souhaité voir la JSK jouer une coupe africaine dans son nouveau stade de Tizi Ouzou. Malheureusement, ce ne sera pas le cas, ce qui les déçoit beaucoup.

Une saison à mettre aux oubliettes
Les dirigeants kabyles doivent maintenant tirer des enseignements de cette saison catastrophique et bien préparer le prochain exercice, au cours duquel la JSK devra retrouver ses sensations en jouant les premiers rôles dans les différentes compétitions nationales. Pour cela le président Chelloul et ses collaborateurs doivent réussir leur recrutement. En plus de l’arrivée de bons joueurs, la JSK doit assurer aussi une préparation à la hauteur pour pouvoir espérer concurrencer les grosses cylindrées de notre championnat comme le CRB, l’ESS, l’USMA et d’autres encore.

M.L.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page