Football Algérien

Garrido débarque à Alger pour signer son contrat 

L'USMA tient son nouveau coach

L’affaire est conclue. Une semaine à peine depuis la démission d’Abdelhak Benchikha, l’USM Alger n’a pas trop tergiversé pour désigner son successeur. Les Rouge et Noir ont posé leur choix sur l’expérimenté entraîneur espagnol Juan Carlos Garrido pour lui confier la gestion de la barre technique de l’équipe première.

Il faut dire que l’USMA, a réussi en un temps record à dénicher l’oiseau rare, en cette période de la saison, où il est toujours difficile de trouver un entraîneur de renommée libre de tout engagement. Deux rounds de négociations auront été en effet, suffisants pour tomber sur un accord avec le manager de l’Espagnol. La direction du club a, dès lors, décidé d’inviter son nouvel entraîneur à Alger – visa et billet d’avion réglés le jour même – pour finaliser les derniers détails et procéder à la signature de son nouveau contrat qui va le lier au club de Soustara jusqu’à la fin de la saison en cours, avec option de prolongation dans le cas où les objectifs assignés seront atteint, d’ici le mois de juin prochain. Selon une source autorisée, on croit savoir que Juan Carlos Garrido aura pour objectif de mener l’équipe de Soustara à un retour à la plus prestigieuse compétition continentale, la Ligue des champions. Ce qui passera par au moins une deuxième place en championnat local, avec une qualification à la finale de la Coupe de la CAF, dont le club algérois est détenteur du trophée.

Zemiti premier assistant, Belmellat remplacé
L’un des points que la direction de l’USM Alger et le camp de l’entraîneur Garrido doivent encore négocier, a trait à la composante du staff technique de l’équipe. Le technicien espagnol maintient sa position de ramener avec lui un adjoint et un entraîneur pour les gardiens de but. Il a, en revanche, accepté, sur demande des responsables du club, de garder Farid Zemiti dans son staff. C’est plutôt ce dernier qui est hésitant à dire oui. L’ancien bras droit d’Abdelhak Benchikha refuse de rester juste pour rester. Il veut, en effet, des garanties d’avoir les prérogatives d’un premier entraîneur adjoint, et ne veut surtout pas se retrouver relégué au rang de dernier assistant. Il faut noter aussi que la question de l’entraîneur des gardiens de but n’est pas encore finalisée. Garrido tient toujours à imposer un nom avec qui il a déjà travaillé par le passé, alors qu’il y a déjà en place, l’ancien portier des Verts et de l’USM Alger, Farid Belmellat en l’occurrence qui est en train de réaliser du bon travail, en témoigne la bonne forme affichée par Oussama Benbot depuis la saison écoulée, mais également Ahmed Soufi, imparable lors du dernier match de championnat face à l’USM Khenchela. Ce qui est sûr, en tout cas, un nom a déjà sauté du staff technique. C’est celui de l’ancien baroudeur usmiste Hadj Adlane qui sera appelé à retrouver son ancien poste, peut-être, comme coordinateur.

Avec l’arrivée de l’espagnol Garrido c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour l’USM Alger et que ses nombreux supporters souhaitent prolifique. Juan Carlos Garrido aura tout pour réussir le challenge. Il totalise une longue expérience dans le football nord-africain, pour avoir eu à driver le Ahly du Caire, l’Etoile du Sahel, le Raja de Casablanca, ainsi que le Wydad. Mais en football, c’est la réalité du terrain qui prime.

K K E

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page