Omnisport

F1 : L’heure de vérité pour Ferrari

Le directeur de l’équipe de Formule 1 Ferrari, Frédéric Vasseur, a souligné l’importance de la performance sur un tour à Bakou, car la course sprint aura sa propre séance de qualifications, ce qui signifie que les pilotes et les équipes devront obtenir le meilleur temps deux fois. Lors des courses précédentes, Ferrari avait la deuxième voiture la plus rapide sur un tour à la fois à Bahreïn et à Djeddah, derrière Red Bull, mais avait trébuché à Melbourne, où Aston Martin était devant elle. Vasseur insiste sur le fait que l’équipe doit se concentrer sur l’optimisation de sa propre performance et ne pas être distraite par les concurrents tels que Red Bull, Mercedes ou Aston Martin. Le directeur d’équipe français espère que les récents changements apportés à la SF-23 porteront leurs fruits lors de la prochaine course de Bakou, malgré le fait que le circuit urbain soit difficile à maîtriser. Il reste confiant quant à la direction prise par l’équipe à Melbourne et veut la confirmer lors de la prochaine course.

Djaffar KHODJA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page