Football Algérien

Benzia exprime son mécontentement

Il remet en cause les choix de Belmadi

La liste rendue publique par la Fédération algérienne de football continue de susciter des interrogations et des critiques concernant les critères retenus par le sélectionneur national, Djamel Belmadi quant à choisir les joueurs sélectionnés pour le stage d’octobre en particulier. Cette fois, c’est à un international de remettre en cause le choix du coach en question et qui n’hésite pas à le critiquer ouvertement en dénonçant la partialité et le népotisme. C’est Yassine Benzia qui a mis au jour l’existence de l’erreur fondamentale d’attribution des rôles, car selon ses convictions, il s’agit, ni plus ni moins, que de favoritisme. Belmadi ne s’est-il pas appuyé réellement sur les performances qui constitueraient un élément efficace pour une équité ? Statistiquement, l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais est bien meilleur en termes de performance et de compétitivité que les joueurs qu’il a cités dans ses deux publications sur sa page officielle. « Ce n’est que du foot, soit ce sont les mêmes critères pour tout le monde, soit il y a des privilégiés », s’est-il exprimé. Et de s’interroger dans sa seconde publication. « Il est sérieux Belmadi ? Il prend des Zorgane, Boudaoui, Zerrouki, Kadri, et même Aouar et pas Benzia ??? Le mec il enchaîne, il performe et tu ne le récompenses pas », a-t-il martelé.

Belmadi botte en touche
Cette saison, Yassine Benzia a pris part à toutes les rencontres de son équipe le Qarabag (Ligue d’Azerbaïdjan et Ligue Europa). En effet, le joueur a disputé 7 matches toutes compétitions confondues, tous comme titulaire, et délivré 3 passes décisives. Régulier et constant dans ses prestations, mais insuffisant pour être sélectionnable, selon les critères établis par Djamel Belmadi. Au-delà de ces déclarations, cette montée au créneau de Benzia sonnera certainement le glas pour lui et signera sa fin avec la sélection nationale, sous les ordres du sélectionneur actuel. Il trouvera sans doute sa place dans le placard après avoir remis en cause les critères de sélection. Le coach a toutefois eu vent de ces déclarations et a profité de la présence de la presse pour lui répondre sèchement. « Les déclarations de Yassine Benzia sur les réseaux sociaux ? Allah yassahal alih ».

Djamel Abed

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page