Equipe Nationale FootballFootball Algérien

Bensebaïni sera prêt dans trois mois

Selon Nabil Neghiz

Le défenseur international algérien du Borussia Dortmund, Ramy Bensebaïni, touché au ligament interne du ménisque droit, va revenir sur les terrains dans trois mois selon l’entraîneur adjoint de l’équipe nationale Nabil Neghiz.

« Nous regrettons tous cette blessure, mais le destin en a voulu ainsi. Il ne s’agit pas d’une blessure grave, mais une rupture partielle du ménisque, il sera prêt dans trois mois. Le plus important est de bien se soigner et revenir rapidement à la compétition, car on a besoin des services de Ramy en vue des prochaines échéances », a indiqué Neghiz dans des déclarations à la Télévision nationale. A rappeler que le défenseur polyvalent des Verts s’est blessé lors du match amical Algérie-Bolivie (3-2), disputé vendredi dernier au stade Nelson-Mandela de Baraki, comptant pour le tournoi FIFA-Series 2024 organisé en Algérie. Quarante-huit heures plus tard, il a été libéré du stage par le staff technique national, dirigé par le nouveau sélectionneur bosnien Vladimir Petkovic, afin de poursuivre les soins dans son club.
L’ex-pensionnaire du Paradou AC est d’ores et déjà forfait pour les deux prochains matchs de la sélection nationale en juin prochain, à domicile face à la Guinée et en déplacement face à l’Ouganda, dans le cadre respectivement des 3e et 4e journées des qualifications de la Coupe du monde 2026.

« Belaïli a fait basculer le match en faveur du MCA »
Par ailleurs, Nabil Neghiz a reconnu les performances de Youcef Belaïli avec le Mouloudia d’Alger et laisse croire que les portes de l’EN restent ouvertes à l’enfant d’El-Bahia. « Petkovic et moi avons assisté à un entraînement du Mouloudia au CTN de Sidi Moussa après la fin d’une réunion technique. Petkovic n’a pas hésité à me demander qui est le joueur qui portait un soulier rouge, je lui ai répondu que c’est Belaïli. C’est un joueur doué qui pourra encore servir l’équipe d’Algérie à l’avenir », a assuré Neghiz. Ces mots montrent clairement que Petkovic garde un œil attentif sur Belaïli, et reste ouvert à son retour en sélection. L’adjoint du sélectionneur national a reconnu également que c’est Belaïli qui a fait basculer le match des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie qui a opposé l’USMK au MCA (1-2), en faveur des Mouloudéens. « J’ai eu la chance de driver les deux clubs. Il faut mettre l’accent sur le fair-play qui a régné durant cette rencontre. Il faut aussi reconnaître que c’est Belaïli qui a fait basculer le match en faveur du MCA par son talent. Il a été monstrueux, tout simplement », a-t-il commenté.

« Petkovic s’exprime bien en français »
En parlant de sa collaboration avec le nouveau sélectionneur national Vladimir Petkovic, Neghiz rassure que le Bosnien s’exprime assez bien en français et communique parfaitement bien avec les joueurs. C’est vrai que la langue avec laquelle il s’exprime le mieux est l’italien, mais il se débrouille bien en français, il arrive à transmettre son message aux joueurs. Il n’est pas assez à l’aise en conférence de presse pour parler en français, c’est pourquoi il préfère l’italien. Je pense que d’ici peu de temps il sera meilleur en communiquant en français », a révélé Nabil Neghiz.

L. A.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page