Football Algérien

Benchikha : « Ne gachons pas l’occasion d’entrer dans l’Histoire »

L’entraîneur de l’USM Alger, Abdelhak Benchikha a affirmé hier que la finale de la Coupe de la Confédération africaine de football, qui opposera son équipe ce soir (20h00) aux Young Africans de Tanzanie représente « une occasion d’entrer dans l’Histoire », ajoutant qu’il « ne faut pas la gâcher », surtout après la victoire en déplacement lors de la finale aller (2-1).

«Nous ne sommes plus qu’à 90 minutes du bonheur et on ne doit pas gâcher cette belle occasion d’entrer dans l’Histoire. Nous avons commencé à préparer cette finale retour dès notre come-back de Tanzanie. D’après ce que j’ai constaté, mes joueurs sont prêts physiquement, tactiquement et surtout psychologiquement à livrer bataille », a assuré le coach des Rouge et Noir en conférence d’avant-match, tenue hier après-midi au stade du 5-Juillet, où se déroulera également la finale. L’USMA l’avait emporté à l’aller grâce aux réalisations d’Aymen Mahious (32′) et Islam Merili (84′), alors que Fiston Mayélé avait maintenu les Young Africans en vie, en inscrivant un but à la 82′. « Nos joueurs sont hypermotivés à l’idée de disputer cette finale et nous l’avons constaté de visu à l’entraînement », a assuré Benchikha, selon lequel « il ne reste plus qu’à parachever cela, en gérant convenablement la finale retour » pour s’adjuger le trophée tant convoité. A ce propos, Benchikha a assuré que son groupe est « calme, confiant et optimiste », ajoutant qu’il « ne ménagera aucun effort sur le terrain pour être à la hauteur de la tâche, et relever le défi, surtout que les regards de tout le peuple algérien seront braqués sur nous », a-t-il souligné.

Selon le premier responsable technique des Rouge et Noir « l’idéal serait de marquer le plus tôt possible, pour chasser le doute et se mettre rapidement en confiance, tout en anéantissant les espoirs de l’adversaire » de renverser la situation. « Comme on dit en football, les débuts sont souvent déterminants pour la suite. Donc, en partant de ce principe, on se doit de réussir une bonne entrée en matière, pour avoir droit à une fin de match relativement confortable. Mais quoi qu’il arrive, nous devrons garder notre calme, développer convenablement notre jeu, et se baser sur nos points forts pour surclasser l’adversaire », a-t-il encore préconisé. Même son de cloche du côté du capitaine Zineddine Belaïd, également présent à cette conférence d’avant-match et qui a abondé dans le même sens que son entraîneur.

« Le groupe est prêt à relever le défi », a-t-il assuré, même s’il a reconnu que « le match s’annonce difficile, contre un adversaire de qualité, et qui jouera probablement ses chances à fond, surtout qu’il n’a plus rien à perdre après le résultat défavorable du match aller », a-t-il prédit. « Notre objectif est de fournir une belle prestation sur tous les plans, en espérant qu’un résultat positif sera au bout », a ajouté le jeune défenseur central usmiste, ayant profité de l’occasion pour lancer un appel aux supporters, qui selon lui seront l’équivalent d’un « douzième homme » sur le terrain. « Si nous l’emportons, ce sera un très grand honneur pour moi et pour ma famille d’être le premier capitaine usmiste à brandir un trophée continental », a-t-il conclu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page