Football Etranger

Belaïli doit verser au plus vite 2,2 milliards à Ahli Jeddah 

Sous la menace d’une interdiction par la FIFA de toute activité sportive  

Le club saoudien d’Ahli Jeddah vient d’obtenir gain de cause auprès de la FIFA. L’instance mondiale du football vient d’ailleurs d’envoyer une correspondance à la FAF l’informant de cette décision qui impose à Youcef Belaïli de verser 2,2 milliards de centimes à son ancien club. Du côté de la direction mouloudéenne, on refuse de céder à la panique qui mettrait en péril la stabilité de l’équipe algéroise qui vacille déjà après la défaite essuyée face au Chabab de Constantine. Tout sera réglé prochainement puisque Belaïli a rassuré le président Hadj Redjem sur la suite des événements et sur le règlement de cette somme d’argent qui reste dans les cordes du champion d’Afrique.
  N.L  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page