Football Algérien

Bekhouche : « Je veux jouer une compétition africaine »

Grande révélation mouloudéenne, le jeune Anis Bekhouche revient sur ce match perdu contre la JSK tout en évoquant les objectifs qu’il veut atteindre pour cette fin de saison d’un sceau indélébile.

Un commentaire sur le report de ce match de la 26e journée contre le Hilal Chelghoum-Laïd ?
Il est certain qu’on est tous déçus de ne pas jouer ce match alors que tout le monde était concentré sur son sujet. On avait le désir et l’envie de se racheter après notre déconvenue à Tizi-Ouzou.
Mais bon, on n’a pas le choix on doit se plier aux décisions des instances de football. Personnellement, j’étais très excité à l’idée de jouer cette rencontre. Ce ne sera que partie remise. Maintenant, on doit se préparer pour le rendez-vous du 23 juin contre l’USMA.

Vous avez signé une nouvelle apparition cette fois-ci lors du Classico. Comment avez-vous vécu ce match qui tournera au cauchemar ?
C’est toujours un moment inoubliable de prendre part au Classico. Il y avait beaucoup de tension que ce soit sur le terrain ou sur le banc. Tout le monde était stressé car le match opposait une équipe qui joue le podium et une autre qui lutte pour sa survie. Je remercie une nouvelle fois le coach qui m’a fait confiance en m’incorporant juste après la pause lors d’un match aussi important de surcroît face à la JSK. J’ai essayé de tout donner même si je n’ai pas produit un match plein. On était mené au score dès le début du match, cela n’a pas facilité ma tâche. Et puis, il y a eu le second but qui nous a mis à genou. Malgré cela, on a essayé de réagir en seconde période mais en vain. Personnellement, j’étais très déçu car on venait de perdre un match crucial alors que cela faisait un moment que le groupe n’a pas goûté à l’échec.

Vous aurez le 23 juin le choc face à l’USMA que tout le monde attend…
Ce sera un derby face au récent champion d’Afrique. On aura assez de temps pour préparer cette belle rencontre. Pour ma part, je suis très excité à l’idée de jouer une telle affiche que je suivais il n’y a pas si longtemps sur le petit écran.

Vous êtes devenu la grande révélation de cette année 2023. Comment analysez-vous cette ascension fulgurante ?
C’est une ascension progressive. Je me donne les moyens pour y arriver. Et puis, on possède un coach qui n’hésite pas à donner la chance aux jeunes et une direction, à sa tête le président Hadj Redjem, qui a fait de l’éclosion des jeunes son cheval de bataille. Ce sera à moi de me donner à fond pour répondre à toutes les attentes. Inchallah, je me donnerai à fond pour être à la hauteur de cette confiance placée en moi.

Quels seront vos objectifs pour la fin de saison ?
Je veux gagner la Coupe de la Ligue avec la réserve car ce titre nous tient très à cœur. Je veux aussi dérocher une place sur le podium avec les séniors car je veux disputer une compétition africaine la saison prochaine avec mon club formateur. Et dans un avenir proche, je veux défendre les couleurs de mon pays. Je suis quelqu’un de très ambitieux qui voit grand. Je remercie les Chnaoua qui me soutiennent et moi je promets de tout faire pour ne pas les décevoir.

Entretien réalisé par N.L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page