Football Algérien

Beaumelle : «On ne jouait pas dans la même catégorie»

Lui reprochant des choix qui seront fatals à son équipe, Patrice Beaumelle garde toutefois toute sa lucidité au moment d’analyser cet échec cuisant qui met un coup de frein à son équipe qui vient d’essuyer un deuxième échec de suite en L1 après la perte du Classico sur le même score. « Je suis très déçu après cette défaite mais lorsqu’offensivement on ne pèse pas et on n’arrive pas à se créer des occasions, à un moment donné ça lâche. Et ce soir, au-delà de l’analyse du match, on a été en dessous surtout en première mi-temps. Et lorsqu’on prend un but, c’est très difficile de recoller au score lorsqu’on possède la deuxième plus mauvaise attaque du championnat, ça devient mission impossible. Donc, je suis très déçu de l’engagement des joueurs surtout lors du premier acte. C’est difficile à dire, mais j’ai eu le sentiment que les deux équipes ne jouaient pas dans la même catégorie. C’était les hommes contre les enfants ce qui a eu pour effet de m’énerver ».

« J’assume pleinement mes choix même si les cadres doivent protéger les jeunes »
« Je veux finir le mieux possible le championnat. J’ai dit aux joueurs que je peux accepter une défaite comme ça même si c’est très dur surtout lorsqu’il s’agit du derby. Mais dès demain, je veux retrouver les garçons avec de l’envie et de la combativité. Je demande pardon aux supporters qui ont le droit d’être mécontents. J’assume pleinement mes choix. Nos jeunes avaient pour habitude d’apporter de la fraîcheur et de la spontanéité comme ce fut le cas face au CSC et au CRB. Les joueurs expérimentés doivent eux aussi protéger cette jeune classe. Mais avec le travail et l’abnégation, on y arrivera ».

« Il faut reconnaître qu’on possède une équipe moyenne »
« Nous avons dû composer avec plusieurs absents qui pèsent sur la balance. Il y avait Merzougui qui marquait des buts, un Esso qui pesait devant. Il y a eu les absences de Benkhemassa et Touki. Cela fait beaucoup. On possède actuellement une équipe moyenne ».

« L’avenir appartient au Mouloudia d’Alger »
« Peut être que cela fait rire beaucoup de monde mais je dis cela sans retenue et je sais de quoi je parle. L’avenir appartient au Mouloudia d’Alger et cela se confirmera dans les mois à venir ».

« J’ai été autorisé par ma direction de couvrir la finale de la Coupe de la CAF »
Très marqué par les critiques qui fusaient de toutes parts, Beaumelle à tenu à faire une mise au point. « Je tenais à faire cette mise au point concernant la finale de la Coupe de la CAF. J’étais engagé bien avant de rejoindre le Mouloudia d’Alger avec une chaîne privée comme consultant. Du moment que je me retrouvais en Algérie, on m’a sollicité pour couvrir le match contre les Young Africans et la demi-finale face à l’ASEC Mimosas car je connais plusieurs joueurs de cette équipe. C’était une pige sans plus. J’ai demandé la permission à ma direction. J’ai donc obtenu l’autorisation de couvrir cette finale sans plus », a martelé le coach français.

Propos recueillis par ;N.L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page