Football Algérien

Après le nul concédé face à la Tunisie

Belmadi : «On aurait pu gagner ce match»

En faisant appel à 9 nouveaux joueurs lors des quatre derniers matchs disputés depuis mars, Djamel Belmadi est toujours à la recherche d’un onze conquérant et compétitif, pour permettre à la sélection d’amorcer sa reconstruction.

Le sélectionneur de l’équipe nationale, Djamel Belmadi, a réagi après le match nul enregistré contre la Tunisie (1-1). Lors de ce rendez-vous traditionnel face aux médias, le coach des « Verts » a exprimé sa frustration face au résultat. Pour sa dernière sortie de la saison 2022-2023, l’équipe nationale de football n’a pas convaincue en amical face à la Tunisie, en se contentant d’un nul sans gloire (1-1), mardi soir au stade du 19-Mai 1956 d’Annaba, montrant des lacunes qui vont certainement pousser le coach Djamel Belmadi à revoir sa copie. Deux jours après une victoire convaincante face à l’Ouganda (2-1) à Douala (Cameroun), lors de la 5e journée (Gr.F) des qualifications de la CAN-2023 (décalée à 2024), l’EN est retombée dans ses travers face à une solide équipe tunisienne qui aurait même pu prétendre à la victoire. A l’occasion de cette deuxième rencontre, en l’espace de 48 heures, Belmadi a logiquement effectué un turnover, pour donner l’occasion à tout le monde de s’exprimer, mais le onze aligné face aux « Aigles de Carthage » était loin de faire l’unanimité. Dans un stade archicomble, l’équipe nationale a péché en première période par un manque de réalisme et de déchet technique, qui a permis à l’adversaire notamment de gagner la bataille du milieu et défendre assez bas mais d’une manière efficace.

C’est assez logiquement que les Tunisiens sont parvenus à ouvrir le score sur une tête du capitaine Mountassar Talbi (13e), aidé par une faute de marquage de Touba, avant que l’Algérie ne remette les pendules à l’heure sur un penalty transformé par Mahrez (38e). Le premier couac à relever est l’alignement des deux milieux de terrain, Ramiz Zerrouki, en tant que sentinelle, et Nabil Bentaleb pour l’épauler. Un choix qui n’était pas forcément judicieux. Selon les observateurs, les deux joueurs ne pouvaient en aucun cas, sur le plan tactique, jouer ensemble. En seconde période, Belmadi s’est rendu à l’évidence sur la nécessité d’opérer des changements, avec l’entrée en jeu du milieu offensif Houssem Aouar et de l’attaquant Baghdad Bounedjah. Deux changements qui ont permis aux « Verts » de se montrer plus dangereux mais sans pour autant parvenir à prendre le dessus.

Tout en ayant une possession de balle à leur avantage (59%), les « Verts » n’ont à aucun moment réussi à exercer un pressing constant sur l’adversaire, une domination stérile qui a fait le bonheur de la défense tunisienne. Côté déception, le meilleur buteur historique de l’EN, Islam Slimani, n’était que l’ombre de lui-même, et c’est logiquement qu’il a été remplacé à l’heure de jeu. Le débat pour une éventuelle retraite a même été lancé sur les réseaux sociaux. Sur le flanc gauche de la défense, Ahmed Touba a eu des difficultés notamment en première période, avant de se reprendre relativement en deuxième mi-temps. Même constat pour Riyad Mahrez, qui n’a pas pesé sur la défense tunisienne, lui qui sort d’une longue et éprouvante saison avec Manchester City, auteur d’un triplé.

L’ailier gauche Saïd Benrahma n’est pas en reste puisqu’il a de nouveau échoué à s’imposer au sein de la sélection, ratant une belle occasion de marquer des points. Le sélectionneur national aura certainement du pain sur la planche pour réaliser son objectif, à savoir reconstruire sur des bases solides. Il aura certainement besoin de temps, mais le temps presse, car les éliminatoires de la Coupe du monde 2026 se profilent déjà l’horizon, avec le déroulement des deux premières journées en novembre prochain, soit deux mois après la rentrée des classes avec au menu la réception de la Tanzanie, en clôture des qualifications de la CAN-2023, et un match amical probablement face à l’Egypte en Algérie.

Mohamed. M

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page