Football Algérien

Sadi assure d’excellentes conditions à Bouaké

Le président de la Fédération algérienne de football, Walid Sadi, a confirmé qu’un stage de préparation, devrait être programmé pour la sélection nationale avant le tournoi continental. Ce regroupement devrait avoir lieu dans un pays proche de la Côte d’Ivoire, la Guinée équatoriale ou le Ghana sont éventuellement les deux propositions. Et ce, dans le but de s’adapter au climat, qui sévit dans cette région, comme révélé et souhaité par le sélectionneur national, Djamel Belmadi lors de la conférence de presse qu’il a tenue dimanche dernier, au CTN de Sidi Moussa.

Il confirme le stage d’avant la CAN
Le premier responsable de la Fédération a déclaré à ce propos : « Effectivement, il y aura un stage d’acclimatation dans un pays qui sera désigné plus tard, peut-être en Guinée équatoriale ou au Ghana, cela va permettre aux joueurs de s’habituer au climat d’autant qu’à cette période de l’année il fera froid en Europe. Nous sommes en pleine discussion pour tout arrêter. Le coach aura un rapport détaillé avant de trancher ». Et d’enchaîner : « Au cours de ce stage, il y aura probablement deux à trois matches amicaux de préparation dans le cadre d’un tournoi international ».

Les Verts seront hébergés dans un hôtel
Concernant l’établissement dans lequel sera hébergée la sélection nationale, le président de la FAF affirme : « Je me suis rendu à la cité CAN, construite sous forme de villas, qui devait nous accueillir pendant la compétition, mais nous avons opté pour un plan B, car j’ai estimé que cet hébergement n’offrirait pas une concentration optimale. Alors, nous avons réquisitionné tout un hôtel, pas loin du stade, pour l’ensemble de la délégation algérienne, qui sera mise dans les meilleures conditions ».

Quant à la pelouse du stade qui abritera les trois matches des Verts de la phase des poules du groupe D, face respectivement à l’Angola, le Burkina Faso et la Mauritanie, Sadi se dit grandement surpris par la qualité du terrain. « J’ai été agréablement surpris par l’état de la pelouse du stade de la Paix à Bouaké, c’est la meilleure du pays, sur ce point-là je suis soulagé », a dit le patron de la bâtisse de Dely Brahim.

Djamel A

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page