Football Algérien

L’USMA est sur le point de conclure avec l’Espagnol Garrido  

Les deux parties négocient encore la composante du staff

Le choix est fait, l’USM Alger a jeté son dévolu sur le très expérimenté entraîneur espagnol Juan Carlos Garrido pour diriger la barre technique de son équipe première, en remplacement de l’Algérien Abdelhak Benchikha qui a décidé de démissionner de son poste.

L’information intervient dans la lignée des dernières déclarations du directeur sportif du club algérois, Toufik Korichi, qui a promis un entraîneur de l’envergure du club vainqueur de la dernière édition de la Coupe de la CAF, et tombeur de l’ogre égyptien d’Al Ahly. Après en effet, l’étude de moults CV d’entraîneurs, les responsables des Rouge et Noir ont décidé d’opter pour le technicien espagnol et lui faire une offre officielle. Juan Carlos Garrido a tout pour répondre au profil recherché par le club algérois ; il parle couramment le français, et traîne une longue expérience dans le football nord-africain, pour avoir eu à driver Al Ahly du Caire en 2014, l’Etoile du Sahel en 2019, le Raja de Casablanca entre 2017 et 2019, ainsi que le Wydad de Casablanca. Il a aussi drivé plusieurs grands clubs en Espagne à l’image du Real Bétis et le FC Villareal, mais aussi en Belgique avec le FC Bruges.

Il faut mentionner toutefois que son dernier retour au Wydad de Casablanca, la saison écoulée, et malgré un bilan plus que positif, une seule défaite sur 14 matches pour 8 victoires et 5 nuls, les dirigeants du club marocain ont décidé de le limoger, à une semaine avant un match comptant pour les demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique. Avec l’USM Alger, les négociations avancent bien. Une source autorisée, nous a confié qu’« à 90% l’espagnol Garrido sera le nouvel entraîneur de l’USM Alger ». Les 10% restant à négocier sont liés à la composante de la barre technique. L’Espagnol Garido veut ramener avec lui un staff nouveau. Plus précisément encore, il compte lui-même désigner son propre entraîneur adjoint et l’entraîneur des gardiens de buts, alors que la direction de l’USMA veut préserver le même staff, déjà en place depuis la saison passée, afin de garantir une certaine stabilité au sein de l’équipe.

Garder Zemiti, c’est aussi une priorité  
Toutefois, la direction de l’USM Alger compte faire le maximum pour garder Farid Zemiti dans le staff de l’équipe. C’est même une priorité. Les responsables du club algérois ont officiellement fait savoir à leur entraîneur intérimaire leur souhait de le voir parmi la future composante de la barre technique, aux côtés du nouvel entraîneur qui sera engagé dans les prochains jours. On attend, désormais, la réponse du premier concerné. Farid Zemiti a dans un premier temps émis le vœu d’emboiter le pas à Abdelhak Benchikha. S’il est resté, c’est uniquement pour assurer l’intérim durant cette période transitoire. Reste à savoir si avec l’insistance de la direction, Zemiti va changer d’avis, pour accepter de seconder le futur nouvel entraîneur des Rouge et Noir. Questionné sur son avenir après la dernière victoire face à l’USM Khenchela, l’entraîneur usmiste a été évasif. « Je dois d’abord discuter avec les dirigeants pour voir plus clair et décider de mon avenir, pour l’instant c’est tout ce que je peux dire. A présent, on a besoin de savourer ce premier succès de la saison. On en avait tellement besoin, pour le reste chaque chose en son temps », s’est-il limité à rétorquer.

K K E

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page