Football Algérien

Le groupe poursuit l’entraînement à Ain Benian 

MCA

Les Mouloudéens ont poursuivi les entraînements au centre hôtelier d’Ain Benian. Tous les joueurs étaient présents hier à l’ESHRA pour préparer ce match de tous les dangers contre Chlef. Patrice Beaumelle s’est longuement adressé à ses joueurs qui doivent faire preuve d’une concentration extrême, face à un adversaire qui est intraitable à domicile depuis le début de la saison. Zakaria Naïdji s’est entraîné le plus normalement du monde sans ressentir la moindre gêne, lui qui souffre depuis le début du championnat du genou droit.
Une prime de 30 millions pour battre Chlef 
Les gars de Bab El-Oued auront droit à une forte prime en cas de succès vendredi contre Chlef. On parle d’une prime de 30 millions de centimes que les joueurs toucheront à condition de faire chuter l’ASO dans son antre de Boumezrag. C’est en tout cas la promesse faite par le président, Hakim Hadj Redjem, qui attend beaucoup de ses troupes après-demain contre cette valeureuse équipe de Chlef. Abdellaoui et les siens savent ce qu’ils doivent faire pour réaliser le coup double. D’une part, rafler la mise et d’autre part, réaliser une très belle opération sur le plan comptable.
1 000 billets seront vendus vendredi matin au stade Boumezrag 
C’est finalement 1 000 billets dont disposeront les supporters du Mouloudia d’Alger bien que le club aura besoin d’un plus gros quota. L’opération de vente des billets devra se faire vendredi matin au niveau des guichets du stade Mohamed-Boumezrag. Il y aura deux guichets qui seront réservés aux supporters du Mouloudia d’Alger. Malgré une quote-part assez faible, les Chnaoua seront bien plus nombreux à faire le déplacement tout en sachant qu’il y aura des centaines de supporters qui devront rebrousser le chemin au risque de provoquer la zizanie aux abords du stade. C’était le cas il y a quelques jours à Dar El-Beida lors de la réception de l’Entente de Sétif. Cette fois-ci, ce sera le premier déplacement des Chnaoua hors de leur base après avoir été privés du choc contre le CSC, huis clos oblige.
  N. L.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page