Equipe Nationale FootballFootball Algérien

La somme pour le vainqueur ne changera pas

CAN-2024 en Côte d’Ivoire

La Coupe d’Afrique des nations CAN-2024, qui se jouera du 13 janvier au 11 février en Côte d’Ivoire, va rapporter un bon pactole au vainqueur final.

À quelques semaines du coup d’envoi de la grande fête du football continental, toutes les sélections qualifiées sont en train d’apporter les ultimes réglages pour réussir une participation honorable pour certaines et abouties pour d’autres. Même les organisateurs ne chôment pas en cette période où il va falloir, pour le pays hôte, mettre le paquet pour réaliser de la meilleure façon possible une belle participation.

La CAF de son côté n’a rien apporté de nouveau en termes de prime octroyée au vainqueur final de la prochaine édition. Ainsi, la sélection qui succédera au champion en titre, le Sénégal le 13 février 2024, percevra un chèque de 5 millions de dollars (près de 3 milliards de francs CFA). Le futur champion d’Afrique touchera donc la même somme que les Lions de la Terenga qui ont été les premiers à bénéficier de l’augmentation de la prime du gagnant par la CAF après la CAN-2019.

En effet, avant la précédente édition de la CAN, le montant empoché par le vainqueur était de 3,9 millions d’euros. Les derniers à toucher cette somme étaient les Verts d’Algérie, vainqueurs de la CAN-2019.

Incomparable avec les primes de l’Euro et de la Copa

Pendant que la CAN rapporte la bagatelle somme de 5 millions de dollars depuis la précédente édition, le Championnat d’Europe des nations (Euro) en rapporte plus du double. En 2021, où s’est joué l’Euro 2020, c’est 10 millions d’euros que l’Italie a empochés. Avec le même nombre de participants (24 équipes), il faut dire que les Européens maintiennent un écart considérable sur l’Afrique en termes de rémunération dans ces compétitions.

Même avec les pays de la Conmebol qui jouent la Copa América, il n’y a pas photo au niveau des gains. Avec seulement 12 équipes (dix qualifiés direct plus deux invitations), la Copa a octroyé un onéreux montant de 10 millions de dollars à l’Argentine, vainqueur de l’édition 2021.

La nécessité d’une meilleure dotation de la CAF

En clair, c’est un écart de près de 5 millions de dollars qui existe entre le grand vainqueur de la CAN et le vainqueur en Amérique. Avec l’Europe, Il va falloir en tout cas faire beaucoup mieux au niveau de la Confédération africaine de football pour hausser l’image du football du continent dans le monde. Quand on voit les 42 millions de dollars que rapporte la Coupe du monde. Au-delà de la CAN-2023 en Côte d’Ivoire, la donne change radicalement en Afrique avec une augmentation significative de la dotation du vainqueur final des éditions 2025.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page