Football Algérien

La FAF a pris une décision surprenante – La sélection féminine ne prendra pas part aux éliminatoires des JO-2024

Dans une décision aussi surprenante que bizarre, la Fédération algérienne de football (FAF) n’a pas engagé la sélection féminine aux éliminatoires des Jeux olympiques JO-2024 de Paris, selon un communiqué publié par la Confédération africaine (CAF) sur son site officiel. Pourtant, la FAF a restructuré l’équipe nationale féminine en désignant un nouveau sélectionneur, en l’occurrence Farid Benstiti, arrivé en décembre dernier en remplacement de Radia Fertoul, limogée. Contacté par Planète Sport, le secrétaire général de la FAF, Mounir Debichi, a tenu à expliquer l’absence de l’Algérie aux qualifications du tournoi olympique. « La CAF avait fixé un délai pour l’engagement des sélections au moment où la FAF traversait une période transitoire, il n’y avait ni une équipe ni un président de la FAF », a affirmé le SG de l’instance fédérale.

Selon l’instance continentale, 25 pays ont confirmé leur participation aux éliminatoires : Afrique du Sud, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Cameroun, Congo, RD Congo, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Guinée équatoriale, Mali, Maroc, Mozambique, Namibie, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sierra Leone, Tanzanie, Tchad, Tunisie et Zambie. Les 7 équipes les mieux classées lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations féminine sont exemptes du premier tour, il s’agit de l’Afrique du Sud, du Maroc, de la Zambie, du Nigeria, du Cameroun, de la Tunisie, et du Botswana. Les éliminatoires se dérouleront selon un format aller-retour avec un total de quatre tours de qualification. Le premier tour est composé de 18 équipes. Les sept (7) équipes les mieux classées lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations féminine seront exemptées. Au deuxième tour, les neuf (9) équipes qualifiées au premier tour ainsi que les sept (7) équipes exemptées joueront au deuxième tour. Huit équipes se qualifieront pour le troisième tour, pour en dégager 4 équipes qui se disputeront les deux tickets pour le tournoi final à Paris. L’équipe nationale féminine a repris du service en février dernier, après une année d’inactivité sous la houlette de Benstiti.

En avril dernier, les coéquipières de Béthi Melissa (Olympique Lyon/France) ont disputé trois matchs amicaux à Alger, dont un face à la Tanzanie, soldé par une victoire (3-0).
Pour rappel, en février 2022, l’équipe nationale avait été éliminée au dernier tour des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2022 face à l’Afrique du Sud. Lors du match aller, les joueuses de l’ancienne sélectionneuse Radia Fertoul s’étaient inclinées (2-0) à Johannesburg, avant de concéder le nul à Alger (1-1).

Mohamed. M

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page