MOTOSPORTS

Espargaró fait place à l’arrivée d’Acosta

MotoGP

Tech3 GasGas Racing a annoncé un changement majeur pour la saison MotoGP 2024, avec le départ de Pol Espargaró pour laisser la place à l’ascension attendue de Pedro Acosta. Espargaró avait initialement signé pour revenir chez KTM et Tech3 pour la saison 2023, cherchant à se relancer après deux années compliquées chez Honda, suite à son premier passage réussi avec la marque autrichienne de 2017 à 2020.

Cependant, le destin en a décidé autrement pour Espargaró, dont la saison a été brutalement interrompue par un grave accident lors des essais libres du Grand Prix du Portugal en mars. Ce crash a entraîné plusieurs fractures et a éloigné le pilote de la compétition jusqu’au Grand Prix de Grande-Bretagne en août. Depuis son retour, il se bat pour retrouver sa forme optimale sur la moto, avec pour meilleur résultat une sixième place lors d’une course sprint en Autriche. Espargaró avait signé un contrat de deux ans avec Tech3, mais KTM s’est retrouvé dans une situation complexe avec cinq pilotes sous contrat pour seulement quatre places disponibles pour la saison prochaine. Cette situation a été accentuée par l’activation de l’option de Pedro Acosta, actuel leader du championnat Moto2, pour passer en MotoGP en 2024.

Tant Espargaró que son coéquipier débutant Augusto Fernández avaient affirmé récemment qu’ils resteraient au sein de l’équipe, chacun ayant des contrats en place. Cependant, Tech3 a finalement officialisé le remplacement d’Espargaró par Acosta, tout en maintenant Fernández pour une deuxième saison en MotoGP. Espargaró semble avoir été partie prenante de cette décision et il continuera à jouer un rôle essentiel pour KTM, bien que la nature précise de ce rôle n’ait pas encore été dévoilée. Il est probable qu’il se voit confier des tâches de tests et puisse participer à des courses en tant que wildcard.

KTM avait exploré diverses options pour résoudre son problème de surpopulation de pilotes pour la saison 2024, y compris un partenariat potentiel avec des équipes comme LCR ou Gresini, ainsi que l’expansion en prenant des places vacantes laissées par Suzuki. Cependant, ces possibilités se sont avérées compliquées, car LCR et Gresini avaient déjà des contrats en place avec Honda et Ducati pour 2024, et Dorna Sports avait également bloqué l’expansion de KTM dans les places vacantes du plateau pour permettre une éventuelle entrée d’un nouveau constructeur.

Djaffar KHODJA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page