Omnisport

Championnat d’Afrique U16 (ITF/CAT) : Maria Badache stoppée en demi-finale

Malgré un parcours remarquable, Maria Badache, jeune espoir du tennis algérien, a été éliminée hier après-midi en demi-finale du tableau simple où elle a subi la loi de la tête de série N.1, l’Égyptienne Jana Hossam, en deux sets (0-6, 3-6).

Par A. Meli

La jeune étoile montante de la raquette algérienne a vu son parcours s’achever dans le dernier carré du Championnat d’Afrique ITF/CAT U16 qui se déroule actuellement au Tennis Club de Bachdjarah à Alger, en s’inclinant face à la redoutable égyptienne Jana Hossam, tête de série N.1 en deux sets (0-6, 3-6).

Cependant, Maria Badache devait avoir l’opportunité de se rattraper en finale du tableau double. Associée à sa compatriote Wissal Boudjemaoui, les deux Algériennes devaient affronter hier soir les têtes de série N.1, les Égyptiennes Jian Ibrahim et Jana Hossam. Tandis qu’en finale du tableau simple, Jana Hossam sera opposée à une autre joueuse égyptienne, Karina Mohamed.

Pour rappel, la jeune Maria Badache, la star de l’équipe nationale U14 féminine, s’était qualifiée brillamment pour les demi-finales (simple), après avoir remporté une victoire décisive face à la Marocaine Africa Burillo Berezak en deux sets (6-2, 6-1) lors du match de jeudi.

Triple championne d’Afrique des U14, Maria Badache s’était montrée ravie de sa performance à l’issue du match des quarts de finale et avait également souligné que la mission serait plus difficile lors de la demi-finale, mais qu’elle était prête à relever le défi.

Badache s’était vue donc attribuer un match en demi-finale contre l’Egyptienne Jana Hossam, qui a battu la Tunisienne Chahd Tourkhani 6-4, 6-2. Finalement, le parcours de Badache s’est arrêté hier dans le dernier carré comme nous l’avons évoqué.

En tant qu’hôte, la Fédération Algérienne de tennis (FAT), en collaboration avec la Confédération africaine de tennis (CAT) et la Fédération internationale de tennis (ITF), organise le Championnat d’Afrique ITF/CAT U16, qui a pour objectif de mettre en avant les talents du continent africain dans cette discipline.

Le tournoi rassemble cinquante-deux (52) athlètes, dont vingt-trois (23) filles, issus de dix-neuf (19) pays différents, tels que l’Algérie, la Tunisie, l’Égypte, la Libye, le Maroc, le Cameroun, le Kenya, le Burundi, le Nigéria, le Zimbabwe, le Ghana, le Togo, le Mozambique, le Bénin, l’Angola, l’Ouganda, le Rwanda, Maurice et Madagascar.

La compétition enregistre la participation de cinquante-deux (52) athlètes, dont vingt-trois (23) filles, provenant de dix-neuf (19) pays. L’Algérie a engagé douze (12) athlètes, soit six garçons et six filles, dans ce tournoi, organisé par la Fédération algérienne de tennis (FAT), en collaboration avec la Confédération africaine de la discipline (CAT) et la Fédération internationale de tennis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page