Football Algérien

Boukhanchouche et Radjem de retour

Absents lors de la dernière rencontre, l’un pour célébrer son mariage et l’autre pour une légère blessure, les milieux de terrain Adem Radjem et Salim Boukhanchouche ont retrouvé le onze hier à l’occasion de la visite du NC Magra à Tizi Ouzou, pour le compte de la 29e journée du Championnat de Ligue 1 Mobilis. Si le retour de Boukhanchouche était attendu après que celui-ci eut réintégré le groupe au lendemain de la rencontre face au RCA, celui de Radjem par contre a surpris tout le monde. En effet, après avoir célébré son mariage jeudi dernier, il comptait partir en voyage de noces, mais l’entraîneur Youcef Bouzidi lui a signifié clairement que l’équipe avait besoin de lui et qu’il avait pour devoir de participer d’abord au match face à Magra, avant de partir en vacances, ce que le joueur a accepté sans rechigner. Radjem savait pertinemment que le match face à Magra était décisif pour le maintien et qu’il était exigé de tout un chacun de consentir des sacrifices.

Oukaci absent, Aït Athmane pour le remplacer d’entrée
En l’absence d’Oukaci qui ne s’est pas entraîné avec l’équipe depuis le match face au RCA, l’entraîneur Youcef Bouzidi a aligné d’entrée de jeu Aït Athmane. Ce dernier, qui n’avait fait qu’une brève apparition face au RCA, a donc été titularisé hier face à Magra. Auteur de belles prestations depuis que l’entraîneur lui a donné sa chance, Aït Athmane pourrait être retenu dans l’effectif des Canaris pour la saison prochaine. D’ailleurs, les supporters réclament son maintien.

Smajlagic relégué sur le banc
Quelque peu déçu du rendement du centre-avant Semir Smajlagic face au RCA, l’entraîneur Bouzidi n’a pu faire mieux hier que de lui offrir une place sur le banc des remplaçants face à Magra.
On ne peut donc que constater que, malgré l’insistance des supporters kabyles auprès des dirigeants du club et de l’entraîneur pour le faire jouer, l’international bosniaque de la JSK a tout de même dû se contenter d’un strapontin.

Les fans kabyles présents en force
En dépit de la forte chaleur qui a régné hier sur la ville de Tizi Ouzou, les supporters de la JSK étaient nombreux au stade pour soutenir leur équipe. D’ailleurs, ils ont encouragé à fond les équipiers de Mouaki tout au long de ce match capital pour le maintien.

Aït Djoudi retrouve le 1er-Novembre
Hier, Azzedine Ait Djoudi, l’entraineur du NC Magra, a fait son retour au stade du 1er Novembre pour affronter la JSK. Cette rencontre marque ainsi un moment spécial pour Ait Djoudi, qui retrouve un lieu qui évoque tant d’expériences passées et de succès partagés avec le club Kabyle, qu’il a eu à diriger à plusieurs reprises.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page