Omnisport

WRC – Le Rallye de Sardaigne commence aujourd’hui

L’une des épreuves les plus éprouvantes du WRC se déroule ce week-end, sur les routes caillouteuses qui accueillent la sixième manche de la saison, celle du Rallye de Sardaigne.

Ogier dans la peau du favori …
Le Rallye de Sardaigne est réputé pour ses étapes caillouteuses brutales qui mettent à l’épreuve les pilotes et les voitures du WRC jusqu’à leurs limites, et cette année marque le 20e anniversaire de l’évènement. Kalle Rovanperä de Toyota se rend sur l’île italienne en tête du championnat avec 17 points d’avance après sa victoire bien méritée au Portugal le mois dernier, mettant fin à une période de disette depuis son sacre du titre mondial en 2022 en octobre dernier. Le Finlandais aura fort à faire pour répéter l’exploit en Sardaigne, qu’il considère comme peut-être l’épreuve la plus « délicate » de sa saison. Rovanperä devra également faire face à l’inconvénient de partir en premier sur les étapes poussiéreuses. Son coéquipier et huit fois champion du monde, Sébastien Ogier, sera quant à lui considéré comme l’un des favoris, ayant remporté l’évènement à quatre reprises par le passé. Le Français, engagé dans une saison partielle du WRC, partira troisième sur la route.

Tänak voudrait si Ford pouvait …
Ott Tänak de M-Sport est le plus proche rival de Rovanperä au championnat et il pourrait représenter une menace s’il parvient à trouver le bon réglage sur sa Ford Puma, ayant précédemment remporté deux victoires en Sardaigne. Il sera accompagné chez M-Sport par Pierre-Louis Loubet, qui avait réalisé sa meilleure performance en carrière en terminant quatrième lors de l’édition de l’année dernière.

Hyundai, l’autre favori …
Hyundai a remporté cinq des sept dernières éditions, prouvant que les routes caillouteuses conviennent à ses voitures. La marque coréenne sera bien placée pour se battre pour la victoire avec ses pilotes Thierry Neuville, Esapekka Lappi et Dani Sordo partant plus loin dans l’ordre de départ. Il s’agit probablement d’un évènement clé pour Neuville, qui se trouve à 30 points de Rovanperä après un accident en Croatie et un problème de turbo au Portugal.

Un incontournable du calendrier …
Le Rallye de Sardaigne a rejoint le calendrier du WRC en 2004 en tant qu’étape italienne du championnat, succédant au Rallye Sanremo. Le rallye est synonyme de routes de montagne en gravier rugueux, et cette année, il comportera une étape éprouvante de 49,90 km à Monte Lerno, qui comprend le célèbre « Micky’s Jump ». Des étapes rapides mais étroites bordées de buissons, d’arbres ou de rochers ne laissent aucune place à l’erreur, tandis que les routes à base dure sont recouvertes d’une surface sableuse qui est balayée lors du premier passage, laissant des conditions plus difficiles et cahoteuses pour le deuxième passage. Les températures peuvent dépasser les 30 degrés. L’intérieur des voitures sera inconfortable et les contraintes plus élevées que la normale sur les moteurs et les transmissions.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page