Omnisport

F1 : La FIA récolte 27 millions de dollars de droits d’inscription

La FIA a empoché 26,7 millions de dollars en percevant les droits de licence des 20 pilotes de Formule 1 et de leurs équipes, un montant que Max Verstappen de Red Bull a qualifié d’absurde. Les pilotes et les équipes doivent payer des frais pour participer au Championnat du monde en fonction de leurs résultats de l’année précédente, un forfait s’ajoutant à un montant fixe par point marqué. En raison de l’augmentation constante du nombre d’épreuves et de l’introduction des courses de vitesse, les points offerts sont plus nombreux que jamais. Avec 23 courses et six sprints, il y aura 443 points de plus disponibles en 2023 qu’il y a cinq ans, avant l’avènement des sprints et des points bonus pour le tour le plus rapide. Mais le tarif par point n’a pas diminué pour compenser cela. Selon le règlement sportif de la FIA pour 2023, toutes les équipes doivent payer un montant forfaitaire de 617 687 dollars, plus un droit par point marqué. Ces frais de points sont passés de 6 926 à 7 441 dollars pour le champion du monde des constructeurs et de 5 770 à 6 174 dollars pour les neuf autres équipes. Les primes des pilotes ne sont pas rendues publiques, mais pour 2023, leurs honoraires basés sur les points ont été augmentés de près de 30%, passant de 1 623 à 2 100 dollars par point marqué. Si l’on ajoute le montant forfaitaire de 16 236 $ (12 256 $ plus 3 980 $ pour l’assurance), la FIA encaisse 26 699 573 $, soit une somme bien plus importante qu’auparavant provenant des frais d’inscription. Red Bull est naturellement la plus touchée car elle a conquis les championnats des pilotes et des constructeurs avec Verstappen et Sergio Perez. En supposant que l’équipe couvre les trois frais, l’écurie de Milton Keynes paiera 6 242 636 dollars pour l’inscription, ainsi que 969 636 dollars pour Verstappen et 656 736 dollars pour Perez, troisième. Cela signifie qu’il en coûtera à l’équipe près de huit millions de dollars de frais de la FIA juste pour être autorisée à courir. Lors du gala de remise des prix de la FIA en décembre, le patron de l’équipe, Christian Horner, a plaisanté en disant qu’il n’avait pas réalisé combien ils devaient payer à la FIA pour les points avant d’avoir reçu la facture qui était incroyablement élevée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page