MOTOSPORTS

Suarez remporte la course à Atlanta

NASCAR CUP

Daniel Suarez a signé une victoire palpitante lors d’un photo finish à trois de front, mettant ainsi fin à une série de 57 courses sans victoire dans la NASCAR Cup à l’Atlanta Motor Speedway ce dimanche.

Suarez, ayant récupéré d’un accident impliquant plusieurs voitures au 2e tour, a perdu la première place lors d’un redémarrage avec cinq tours restants parmi les 260. Cependant, il a réussi à prendre la voie extérieure lors du dernier tour, dépassant Kyle Busch et Ryan Blaney qui couraient côte à côte. La course s’est conclue de manière intense à trois de front, sans vainqueur clair, entraînant une révision de la NASCAR. A la fin de celle-ci, Suarez a été déclaré vainqueur avec un écart de seulement 0,003 seconde sur Blaney, décrochant ainsi sa deuxième victoire en carrière et la première depuis la saison 2022. Officiellement, c’est la troisième arrivée la plus serrée de l’histoire de la série.

Suarez, souvent en difficulté sur les super speedways de Daytona ou Talladega, a brillamment performé sur le circuit réaménagé d’Atlanta, obtenant maintenant quatre finitions parmi les six premiers en cinq départs. Cette victoire le place pratiquement parmi les 16 pilotes qui concourront pour le championnat de la série en 2024.

Kyle Busch a obtenu une troisième place créditée, Cindric la quatrième et Bubba Wallace a complété le Top 5. Les dix premiers comprenaient également Ricky Stenhouse Jr., Ross Chastain, Michael McDowell, Chris Buescher et Ty Gibbs.

Dans la première étape, McDowell a remporté une victoire serrée, devançant Blaney de 0,248 seconde dans un sprint d’un tour. Un carambolage impliquant 16 voitures au 2e tour a éliminé plusieurs pilotes dès le début, dont Christopher Bell, Noah Gragson, Alex Bowman et Josh Williams.

La deuxième étape, remportée par Cindric sous drapeau jaune, a été marquée par l’implication de Logano dans un accident avec Hamlin et Buescher. Larson a fini deuxième, Blaney troisième, Suarez quatrième et Martin Truex Jr. cinquième.

La dernière étape a été le théâtre de nombreux rebondissements. Après une pause entre les étapes 2 et 3, les voitures sont passées par les stands, et Gilliland est sorti en tête. Des problèmes lors des arrêts de Blaney et Larson ont ouvert la voie à une série d’évènements, et Cindric a finalement émergé comme le leader avec 50 tours à faire. La course a été ponctuée par des neutralisations, dont une causée par un accident impliquant Larson, LaJoie et Keselowski. La victoire a été scellée dans une relance avec cinq tours restants, Suarez franchissant la ligne en tête.

Djaffar KHODJA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page