Football Algérien

Sadi se positionne pour succéder à Zefizef

Élections de la FAF

La bataille autour de la présidence de la Fédération Algérienne de Football (FAF) est engagée à nouveau.

L’ancien manager général de l’équipe nationale de football Walid Sadi, s’est positionné pour succéder à Djahid Zefizef, qui vient de démissionner de son poste à la tête de la FAF, selon des sources dignes de foi. Considéré comme l’un des bras droit de l’ancien patron de la FAF Mohamed Raouraoua, Sadi espère cette fois-ci bénéficier de la confiance des pouvoirs publics, après avoir échoué auparavant dans sa quête à conquérir le siège de Dely Brahim. Déjà en avril 2022, Sadi avait annoncé sa candidature pour succéder à Charaf-Eddine Amara, démissionnaire à l’issue de l’élimination de l’équipe nationale en barrages de la Coupe du Monde 2022 face au Cameroun. Quelques mois plus tard, soit en juillet 2022, point de Sadi, puisqu’il a décidé de faire machine arrière et ne pas déposer sa candidature, contrairement à Abdelhakim Serar et Djahid Zefizef, ce dernier a été élu pour poursuivre le mandat jusqu’en 2025.

Cette fois-ci, Sadi est revenu à la charge, mais pas pour jouer le rôle de lièvre, mais pour postuler réellement au à la présidence de la FAF, d’autant que d’aucuns estiment qu’il a le profil requis pour occuper ce poste important.
« J’ai décidé de me représenter pour la prochaine élection de la FAF. Cette postulation sera avec une équipe fédérale que j’ai déjà concoctée », a-t-il déclaré aux médias. L’ancien membre du Bureau fédéral de la FAF veut mettre tous les atouts nécessaires de son côté pour aller jusqu’au bout de son objectif, et attirer le maximum de voix de l’assemblée générale. En plus de Sadi, le président du conseil d’administration de l’ES Sétif Abdelhakim Serar est cité comme un potentiel candidat pour succéder à Zefizef, qui l’avait battu lors des élections du 7 juillet 2022. Serar, en homme averti, ne veut absolument pas parler d’une deuxième défaite aux élections, dans le cas où il viendrait présenter sa candidature.

Pour rappel, Walid Sadi a précédemment occupé plusieurs postes, comme celui de directeur des équipes nationales (DEN) durant le mandat de Mohamed Raouraoua, de membre de la commission marketing et droits de diffusion de la Confédération Africaine de Football  (CAF), et de membre de la commission de développement de l’Union arabe de football (UAFA), en plus d’occuper plusieurs postes à l’ES Sétif.
Djahid Zefizef a annoncé dimanche dernier sa démission de son poste, suite à son échec à se faire élire au Comité exécutif (Comex) de la CAF. En attendant l’organisation de l’assemblée générale élective (AGE), le 1er vice-président de la FAF, Azzedine Arab, va assurer l’intérim pour une période de 60 jours au maximum. D’ici là, les jeux de coulisses feront rage dans la course à la présidence de la FAF.

Mohamed. M

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page