mai 27, 2023
alger
Omnisport

Préparation – La sélection algérienne débute son stage avec le Prix de Pontgouin (France)

La sélection algérienne de cyclisme sur route pour la catégorie seniors-messieurs participe activement à son stage de « longue durée » en France. Dans cette optique, les coureurs algériens ont entamé leur préparation en prenant part au Prix de Pontgouin disputé dimanche après-midi en Eure-et-Loire. Cette course s’est tenue sur un circuit fermé de 9,7 kilomètres, que les coureurs ont parcouru 11 fois, soit une distance totale de 106,7 kilomètres. Au final, cinq coureurs de la sélection nationale ont terminé dans le top 20 de cette épreuve remporté par Fabio Do Rego du club Paris Cycliste Olympique contre Simon Millon de l’équipe Guidon Charleroi. Quant aux algériens, Mohamed Najib Assal s’est classé septième, Mohamed Amin Nehari (14e), Riad Bekhti (15e), Ayoub Sahiri (17e) et Mounir Laloui (20e).

Ce stage de deux mois se déroule du 26 avril au 26 juin dans la région de Boissy-le-Châtel, en commun avec le club parisien All Cycles Val d’Europe, où l’international algérien Yacine Chalel avait l’habitude de s’entraîner avant de partir à Dijon. Cette participation à une compétition française permettra aux cyclistes algériens de se confronter à des adversaires de haut niveau, dans une situation de course réelle. Cela leur offrira une expérience précieuse en vue de leur préparation pour les échéances à venir. Le cyclisme algérien a connu une progression constante ces dernières années, avec de nombreuses performances remarquables lors de compétitions internationales. La participation à ce Prix de Pontgouin et à d’autres épreuves de même acabit, est un pas de plus dans la consolidation de cette dynamique ascendante, et suscite de grandes attentes pour les supporters de l’équipe nationale. La sélection algérienne est composée de onze coureurs, à savoir Abdelkrim Ferkous, Ayoub Sahiri, Mohamed Amine Nehari, Mohamed Nadjib Assal, Abderrahmane Kessir, Bachir Chennafi, Anes Riyahi, Djaouad Nehari, Mounir Laloui, Nasrallah Essemiani et Riad Bekhti.

A.A

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *