Equipe Nationale FootballFootball Algérien

Premier entraînement des Vertes à Tunis

Préparation de la CAN féminine :

La sélection algérienne féminine de football a effectué sa première séance d’entraînement à Tunis dans le cadre de son stage de préparation à Gamarth jusqu’au 8 avril prochain, lequel sera ponctué par une double confrontation amicale face à la Tunisie, les 4 et 7 avril (15h) au stade Chedly-Zouiten, en prévision de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2024, a indiqué la FAF sur son site officiel. La séance a vu la participation des 17 joueuses présentes au sein de ce regroupement, en attendant l’arrivée des dernières joueuses convoquées pour hier mardi, a précisé la FAF, tout en soulignant que les joueuses de Metz, Lydia Belkacemi et Inès Boutaleb sont forfaits pour ce stage pour cause de blessure. La sélection féminine reste sur une brillante qualification pour la phase finale de la CAN-2024, après avoir dominé, dans les deux manches, le Burundi : 5-1 puis 1-0. Les deux matches se sont joués en novembre dernier au stade olympique du 5-Juillet d’Alger. Les « Vertes » signent leur retour sur le plan continental, après leur absence lors des deux dernières éditions de la CAN.

Le foot féminin en débat à la DTN
Par ailleurs, la Direction technique nationale (DTN) a récemment organisé une rencontre débat au Centre technique national de Sidi Moussa, sur le développement du football féminin et le programme de travail à adopter et surtout le projet TDS FIFA, a indiqué la FAF dans un communiqué. Cette réunion a vu la participation des membres du Bureau fédéral, Rafika Guellati, responsable du football féminin et Karim Kaced, responsable des sélections nationales jeunes, sous la direction d’Ameur Mansoul, le directeur technique, qui a animé le débat et dirigé les travaux. Le débat a porté sur divers aspects du football féminin, notamment le programme de développement des talents (TDS) lancé par la FIFA. L’accent a été mis sur la planification des compétitions visant à détecter les talents parmi les joueuses nées entre 2008, 2009 et 2010. Cette réflexion a été menée en présence de Djamel Kashi, président de la LNFF, de Farid Benstiti, sélectionneur national de l’équipe A féminine et de Wahiba Rahal sélectionneuse nationale des U-17 féminines.

L. A.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page