MOTOSPORTS

Pagenaud indemne d’un spectaculaire crash

IndyCar Mid-Ohio

La séance d’essais libres d’IndyCar à Mid-Ohio, a été marquée par l’effroyable accident du pilote français Simon Pagenaud. Power a pris la tête de cette session de 45 minutes sur le circuit de 2,258 miles avec un chrono impressionnant de 1m06.4905s. Colton Herta de l’écurie Andretti Autosport a établi le premier temps fort en 1m07.7772s avant que le drapeau rouge ne soit agité en raison du tonneau spectaculaire de Pagenaud au virage 4. Le pilote français a immédiatement communiqué via la radio qu’il avait subi une défaillance totale des freins. Sa voiture de l’écurie Meyer Shank Racing a été projetée par-dessus le bas-côté herbeux à la fin de la ligne droite, atteignant une vitesse de 180 mph soit près de 300 km/h, pour finalement atterrir dans le bac à gravier.

Pagenaud a effectué une série de six tonneaux violents avant de rebondir contre le mur de pneus, entraînant de graves dommages sur les quatre coins de sa voiture. L’équipe de secours AMR s’est rapidement précipitée à son secours à travers le vaste bac à gravier, où sa voiture s’est immobilisée sur le côté, dans une position d’où il ne pouvait sortir sans assistance. Après avoir été libéré de l’épave, il s’est accordé un moment pour s’asseoir sur le gravier avant de se relever. Il a ensuite pris une pause pour s’accroupir, puis a été accompagné vers la voiture médicale par le médecin de la série. Bien que les circonstances soient très différentes, le dénouement de cet accident rappelle étrangement l’incroyable crash de Michael Andretti survenu lors de la course de 1998, d’où lui aussi était sorti indemne. Peu après l’incident, IndyCar a publié la déclaration suivante : « Suite à l’incident survenu ce matin sur le circuit de Mid-Ohio Sports Car Course, le pilote de la voiture n°60, Simon Pagenaud, a été évalué et libéré par l’équipe médicale d’IndyCar. Conformément au protocole d’IndyCar, Pagenaud n’a pas été autorisé à reprendre la compétition aujourd’hui. Il sera réévalué demain matin. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page