Omnisport

Masters 1000 de Madrid : Pour ses vingt ans, Carlos Alcaraz s’offre la finale

Carlos Alcaraz, le jeune prodige du tennis espagnol, a remporté une nouvelle finale au Masters 1000 de Madrid à l’occasion de son 20e anniversaire. Il a dominé le Croate Borna Coric en deux sets (6-4, 6-3) pour se qualifier pour la finale de dimanche. Il affrontera un invité surprise, l’Allemand Jan-Lennard Struff, qui a battu Aslan Karatsev pour se qualifier.

« C’est incroyable de fêter mes vingt ans avec vous, c’est vrai que chaque année je fête mon anniversaire ici, et chaque année c’est très spécial », a déclaré Alcaraz après la victoire, en remerciant le public madrilène qui lui a chanté « Cumpleanos feliz », la version espagnole de « Joyeux anniversaire ».
Alcaraz a déjà remporté trois titres en 2023, à Buenos Aires, Barcelone et au Masters 1000 d’Indian Wells. Il confirme jour après jour ses excellentes dispositions sur terre battue avec un bilan de 18 victoires pour une seule défaite (en finale à Rio) sur cette surface en 2023. Il se prépare ainsi pour le tournoi de Roland-Garros (28 mai-11 juin) qui s’annonce prometteur.
Le jeune joueur espagnol a cité quatre favoris pour le tournoi : « il y a (Stefanos) Tsitsipas, (Novak) Djokovic est toujours favori, Rafa (Nadal, blessé depuis mi-janvier) s’il y est, ce sera toujours son tournoi » et lui-même. « Je me mets dans cette liste, parce que je joue à un bon niveau, j’ai des bons résultats et de la confiance », a-t-il ajouté.

Le match contre Coric a été difficile pour Alcaraz, en particulier pendant la première moitié du premier set qui s’est étiré sur une heure. Le Croate n’a pas hésité à se montrer agressif et a gêné le jeune phénomène espagnol, notamment en mettant du volume dans ses frappes et en se montrant adroit au filet. Mais Alcaraz a su hausser le ton pour breaker (3-2) et trouver la parade aux assauts de Coric pour finalement s’imposer en 1h40 min. Struff, de son côté, a remporté une bataille de près de 2h20 min contre Karatsev pour se qualifier pour la finale. Il va vivre une folle quinzaine dans la capitale espagnole, lui qui avait disparu du top 100 en juin dernier après une blessure au pied droit. S’il conserve le titre à Madrid, Alcaraz n’aura qu’à jouer un match au Masters 1000 de Rome la semaine suivante pour se réinstaller ensuite sur le trône de N.1 mondial aux dépens de Novak Djokovic. En septembre dernier, « Carlitos » était devenu le plus jeune N.1 mondial de l’histoire dans la foulée de son premier sacre en Grand Chelem à l’US Open.

M.B

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page