Football Algérien

Les Rouge et Noir ne jurent que par la victoire 

Supersport - USMA - aujourd’hui à 14h00 à Polokwane (Afrique du Sud)

Le stade Peter-Mokaba de Polokwane sera le théâtre cet après-midi, à partir de 14h00, du choc de la deuxième journée de la phase de poules de la Coupe de la CAF (groupe A), entre les Sud-Africains de Supersport United (3es au classement en championnat) et la formation algérienne de l’USM Alger, détentrice de la dernière édition de l’épreuve continentale.

Un match à objectifs diamétralement opposés pour les deux protagonistes. Une équipe locale en quête de rachat après sa dernière défaite lors de la précédente journée (1-0 en déplacement en Egypte contre Modern Futur) et qui n’aura pas autre choix que de gagner pour se remettre dans la course à la qualification. Et une formation algéroise qui ambitionne glaner des points pour confirmer son succès sur les Libyens d’Al Hilal de Benghazi et son rang de potentiel prétendant au sacre final, pour la deuxième saison de suite.

Pour ce faire, les Rouge et Noir peuvent compter sur l’ensemble de leur effectif, à l’exception des blessés à savoir Khaled Bousseliou et Juba Chirani. Ils devront miser surtout sur leur capital expérience sur le plan africain pour réaliser l’exploit. « On ira en Afrique du Sud en conquérants et avec l’ambition de revenir avec les trois points car tous les moyens sont réunis pour réaliser l’exploit », promettait Juan Carlos Garrido le coach usmiste, avant de quitter le sol algérien pour le long périple en Afrique du Sud. Le technicien espagnol, sait parfaitement que son équipe n’aura droit à aucun cadeau dans ce match. Il fait, toutefois, entièrement confiance à ses poulains et leur métier acquis en compétition africaine pour faire la différence. « C’est toujours compliqué d’évoluer en déplacement en Afrique.

On va affronter une bonne équipe, capable de nous créer des difficultés. L’adversaire veut se racheter après avoir perdu son premier match. On s’est bien préparé à tout cela. Je pense nous avons suffisamment d’expérience pour surmonter toutes les difficultés », soulignait encore Garrido qui ne compte pas visiblement se limiter dans ce match. Selon ce qui se dégage des derniers entraînements, le coach espagnol va jouer l’offensive, en misant d’entrée sur le trio Tumisang, Belkacemi et le Malien Kanou pour acculer son adversaire et tenter de faire la différence.

K. K. E.  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page